Aller au contenu principal

[VIDÉO] Le robot Vinescout collecte les données au vignoble

Un consortium de cinq partenaires européens travaille actuellement sur un prototype de robot capable de collecter des données sur l'état hydrique de la vigne et la vigueur. Il pourrait être commercialisé dès la fin du projet de recherche.

Ce robot Vinescout, développé par un consortium public-privé, pourrait bien venir prochainement en aide aux viticulteurs en quête de renseignements sur l'état hydrique et la vigueur de ses vignes. En effet, ce petit automate est capable de se balader dans les parcelles et de récolter ces informations grâce à tout un équipement de capteurs. L'état hydrique de la plante est estimé grâce à un radiomètre infrarouge qui mesure la température à la surface des feuilles. « Lorsque la vigne ferme ses stomates, la température des feuilles augmente de 1 à 3°C» explique Maria Paz Diago Santamaria, chercheuse à l'Université de la Rioja. Le modèle doit toutefois encore être affiné en cas d'attaques sévères de maladies cryptogamiques. La vigueur est quant à elle analysée à l'aide d'une caméra multi-spectrale, qui recueille des mesures NDVI (Normalized Difference Vegetation Index). « À raison de 3600 mesures de températures et 15 mesures NDVI par heure, il est possible de cartographier une surface de 30 ha par semaine » développe la scientifique espagnole.

Une navigation autonome grâce à la technologie Lidar

Le robot pèse 120 kg et mesure 1,5 m de haut, 1,4 m de long pour 0.9 m de large. Fonctionnant avec une batterie 24 V, il bénéficie d'une autonomie de 8h sur terrain plat. Quelques panneaux solaires fixés sur l'avant de l'appareil contribuent à hauteur 10 % à l'autonomie. En mode manuel, un joystick permet d'amener le robot à l'entrée du rang puis, le mode automatique prend le relais. Pour cela, Vinescout est muni de la technologie Lidar (télédétection par laser) ainsi que de deux capteurs ultrasons et d'une caméra stéréoscopique d'une portée de 8 m vers l'avant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole