Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDEO] La chenillette pour vignes de Rotair passe partout

Dimitri Michel, vigneron à Villers-aux-Bois, dans la Marne, effectue la majeure partie de ses travaux viticoles à l'aide d'une chenillette Rotair de 24 ch.

Limiter les tassements du sol, l'érosion et le ravinage ; tel est le principal argument ayant poussé Dimitri Michel, vigneron à Villers-aux-Bois, dans la Marne, à acquérir une chenillette Rotair il y a trois ans. Il faut dire que l'engin ne pèse que 400 kg à vide, ce qui n'a guère d'impact sur les sols.

Mais ce n'est pas le seul intérêt de l'outil, loin s'en faut. Dimitri Michel apprécie également la présence de la plateforme, qui évite d'avoir à marcher derrière l'appareil, contrairement à ses autres chenillettes. Cela diminue la fatigue. « C'est aussi un engin compact, maniable, et facile à transporter », se réjouit le viticulteur. Un atout de poids pour cet exploitant et son épouse, qui travaillent sur neuf communes, parfois éloignées de plus de 40 km ! Le morcellement des parcelles et leur topographie favorisent le travail à la chenillette : « déplacer un enjambeur sur 45 km prend trop de temps, ou nécessite un camion avec plateforme, pointe Dimitri Michel. Là, il n'y a qu'à ranger la chenillette déjà attelée dans le petit camion Renault, et le tour est joué.»

À l'aise jusqu'à 35 % de pente

Autre atout, le Rotair est à l'aise tant sur les parcelles planes qu'en dévers. Or certaines vignes du domaine font jusqu'à 35 % de pente. Enfin, d'une largeur hors tout de 65 cm, il se faufile sans souci dans tous les rangs du domaine, qu'ils soient à 1 m, 1,10 m ou 1,30 m de large.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Un bon début pour la pulvé par drone
Le traitement par drone génère moins de dérive qu’une application au sol, et se révèle plus efficace que l’hélicoptère. Telles…
Vignette
Que valent les disques émotteurs et les bineuses Kress ?
Préoccupation grandissante des viticulteurs, les outils de travail du sol sur le rang ou à proximité requièrt des outils de plus…
Vignette
Le flux d’air laminaire, une innovation antidérive
Un nouveau type de pulvérisateur, basé sur une technologie de lame d’air, a été développé par des chercheurs français. Il permet…
Vignette
[TUTO VIDEO] Comment entretenir son pulvérisateur à panneaux récupérateurs ?

Un pulvérisateur à panneaux récupérateurs nécessite un entretien particulier. Ce dernier reprend les bases de l'entretien d'un…

Vignette
[VIDEO] Un châssis entre-roues pour outil intercep home-made

Yohan Eynard, viticulteur à Faurilles en Dordogne, a fabriqué son porte-outil entre-roues pour y monter une décavaillonneuse.…

Vignette
Une borne de rechargement des sécateurs
Damien Gilbert, viticulteur à Bréville en Charente, a conçu une borne de rechargement pour sécateurs électriques.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole