Aller au contenu principal

[VIDEO] La chenillette pour vignes de Rotair passe partout

Dimitri Michel, vigneron à Villers-aux-Bois, dans la Marne, effectue la majeure partie de ses travaux viticoles à l'aide d'une chenillette Rotair de 24 ch.

Limiter les tassements du sol, l'érosion et le ravinage ; tel est le principal argument ayant poussé Dimitri Michel, vigneron à Villers-aux-Bois, dans la Marne, à acquérir une chenillette Rotair il y a trois ans. Il faut dire que l'engin ne pèse que 400 kg à vide, ce qui n'a guère d'impact sur les sols.

Mais ce n'est pas le seul intérêt de l'outil, loin s'en faut. Dimitri Michel apprécie également la présence de la plateforme, qui évite d'avoir à marcher derrière l'appareil, contrairement à ses autres chenillettes. Cela diminue la fatigue. « C'est aussi un engin compact, maniable, et facile à transporter », se réjouit le viticulteur. Un atout de poids pour cet exploitant et son épouse, qui travaillent sur neuf communes, parfois éloignées de plus de 40 km ! Le morcellement des parcelles et leur topographie favorisent le travail à la chenillette : « déplacer un enjambeur sur 45 km prend trop de temps, ou nécessite un camion avec plateforme, pointe Dimitri Michel. Là, il n'y a qu'à ranger la chenillette déjà attelée dans le petit camion Renault, et le tour est joué.»

À l'aise jusqu'à 35 % de pente

Autre atout, le Rotair est à l'aise tant sur les parcelles planes qu'en dévers. Or certaines vignes du domaine font jusqu'à 35 % de pente. Enfin, d'une largeur hors tout de 65 cm, il se faufile sans souci dans tous les rangs du domaine, qu'ils soient à 1 m, 1,10 m ou 1,30 m de large.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
photo générale
[Astuce] "J’ai bricolé ma prétailleuse pour qu’elle s’accroche à l’avant du Fendt"
Martin Raucoules, entrepreneur de travaux viticoles à Livers Cazelles dans le Tarn, a conçu un attelage pour fixer sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole