Aller au contenu principal

Var, Vaucluse, Aude... De multiples incendies menacent les vignes

Autour de Beaumes-de-Venise, dans le Vaucluse, et dans l'arrière pays de St Tropez, les pompiers luttent pour contenir les incendies en cours. Si ce sont surtout des hectares de garrigue et de forêt qui sont partis en fumée, la viticulture n'a pas été complètement épargnée. L'Aude, qui a connu un important incendie en juillet, est à nouveau en alerte.

Le feu a touché les coteaux du vignoble de Beaumes-de-Venise, dont les sublimes paysages attirent chaque année de nombreux touristes.
© T.Xavier

Après le gel et le mildiou, c'est désormais le feu qui menace d'amputer le potentiel de récolte 2021, déjà annoncé historiquement faible.

Près de 250 ha ont brûlé depuis que l’incendie a débuté lundi à proximité de Beaumes-de-Venise, dans le Vaucluse. « Le feu a sauté ce matin de l’autre côté de la colline. Notre vignoble n’est donc plus en danger, bien qu’il existe encore de nombreux points chauds à l’heure où je vous parle », commente Théo Xavier, vigneron et représentant du syndicat des vignerons de Beaumes-de-Venise. Il estime à une cinquantaine d’hectares la surface de vignes partiellement ou totalement ravagées par l’incendie, « vignes majoritairement situées sur les banquettes au pied des collines de Montmirail, dans la partie la plus touristique du vignoble. » Ironie du sort, il s’agit de la zone qui avait été relativement épargnée par le gel d’avril dernier.

Lire aussi " Incendies dans le sud de la France : quels impacts directs et indirects sur les vignes ? "

Des vignes ravagées à quelques jours des vendanges

« Les vignes qui ont brûlé sont surtout des muscats pour faire les vins doux naturels. Les vendanges devaient démarrer vendredi », relate le vigneron qui estime pour sa part avoir perdu autour de 300 kg de vendange. « Moi, j’ai eu de la chance. Mais certains domaines ont tout perdu. » Obtenir des indemnités de la part des assurances s’annonce délicat. « Nos contrats couvrent le risque vis-à-vis de la chaleur, pas du feu », déplore Théo Xavier. D’après les premières informations, l’incendie serait d’origine criminelle. À l’heure actuelle, le feu n’est toujours pas maîtrisé. De fortes rafales de vent ont entrainé une reprise de feu vers 4h du matin ce mercredi 18 août. Près de 400 sapeurs-pompiers sont mobilisés, et aucune victime n’est heureusement à déplorer.

Lire aussi " Combiner nanofiltration et traitement au charbon élimine les goûts de fumée dans les vins "

Situation chaotique dans le Var

Dans le Var, où là aussi un incendie a débuté lundi 16 août, la situation est plus chaotique. Près de 6000 ha sont partis en fumée dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, largement fréquenté en ce mois d'août. La chambre d’agriculture du Var est en train de constituer une cellule de crise afin de recenser les dégâts pour la viticulture, qui restent pour l'heure difficiles à estimer. Dans un communiqué publié le 19 août, la FNSEA indique que "73 domaines viticoles et 5 coopératives sont touchées dans le Var, où les incendies ne sont pas fixés et ont envahi plus d'un millier d'hectares de vignes en zone d'appellation contrôlée et IGP provence".

Deux nouveaux départs de feu dans l'Aude après un mois de juillet éprouvant

Enfin dans l'Aude, où 1200 ha ont brûlé suite aux violents incendies du mois de juillet, deux nouveaux départs de feu ont été signalés dans la nuit de lundi à mardi. L'un, près de la commune de Durban dans les Corbières, a ravagé 20 ha de garrigue avant d'être maîtrisé. L'autre est toujours sous surveillance ce mercredi.

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du syndicat des vignerons de l'Aude le 5 août, Frédéric Rouanet, le président, a rappelé que les parcelles cultivées avaient un rôle a joué dans le contrôle de la propagation des incendies, et par la même dans la protection des riverains. A ce titre, il invite les pouvoirs publics à mettre en place des solutions pour faciliter les reprises de vignes en friche. " On pourrait investir dans de la prévention, en plantant des vignes, en installant des éleveurs (...) Il faut aider les gens qui ont ce genre de projet, je suis sûr qu'il y en a, mais on n'est pas entendu sur ces problèmes là ", déplore-t-il dans la vidéo.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole