Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Utiliser l’OCM viticole pour financer l’assurance multirisque

Jérôme Despey propose de puiser dans l’enveloppe OCM pour financer une assurance multirisque “ coups durs ” dès 2015. Une solution pour la gestion des risques en viticulture.

Les responsables de la filière viticole souhaitent qu'une assurance multirisque “ coups durs ” soit opérationnelle en 2015.
Les responsables de la filière viticole souhaitent qu'une assurance multirisque “ coups durs ” soit opérationnelle en 2015.
© S. Randé / archives

“ Il faut sortir de l’inaction sur la question de l’assurance multirisque ”, a déclaré Jérôme Despey, président du Comité vin de FranceAgriMer lors de sa conférence de presse de rentrée. Il considère qu’il y a urgence à proposer une assurance multirisque “ coups durs ” (prenant en charge les frais opérationnels) à un prix abordable. Souhaitant vivement que ce produit assurantiel soit opérationnel en 2015, il s’est dit prêt à étudier la possibilité de puiser dans les fonds de l’OCM vitivinicole qui autorisent l’accompagnement de ce type d’action. Ces fonds publics viendraient grossir l’enveloppe PAC de 100 millions d’euros qui concerne toutes les filières agricoles et finance d’ores-et-déjà à 65 % les primes d’assurances. Or cette enveloppe de 100 millions d’euros apparaît aujourd’hui insuffisante pour couvrir les besoins de l’agriculture et, si un produit d’assurance venait à recueillir une large souscription, une baisse du taux de prise en charge publique serait probable. La solution de Jérôme Despey vise donc à maintenir le taux de prise en charge à 65 % dans une hypothèse où les viticulteurs souscriraient plus massivement. Interrogé sur cette proposition, Bernard Farges, président de la CNAOC, y apporte son soutien : “ tous les moyens que l’on peut rassembler sont à prendre ” !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Des blancs sans soufre et sans défauts
L’oxydation est le défaut le plus courant parmi les vins blancs sans soufre, c’est-à-dire qui contiennent moins de 10 mg/l de SO…
Vignette
Le trèfle souterrain pour l’enherbement permanent des vignes
En région nantaise, à l’initiative de la coopérative d’approvisionnement CAMN, des producteurs testent l’enherbement permanent…
Vignette
La séparation entre vente et conseil de phyto aura bien lieu
Le gouvernement n’a rien lâché malgré les critiques acerbes de la coopération et du négoce. L’ordonnance sur la séparation de la…
Vignette
Intégrer les principes de la permaculture en vigne
Certains vignerons cherchent à appliquer les techniques de permaculture dans un contexte de production viticole. Rencontre avec…
Vignette
Le sucre testé pour lutter contre les maladies de la vigne
Le fructose et le saccharose activent des gènes de défense de la vigne. Mais l’emploi de microdoses de sucre pour lutter contre…
Vignette
Comment gérer la première année d’application de la nouvelle réglementation cuivre
La nouvelle réglementation sur l’utilisation du cuivre en agriculture est applicable depuis le 1er janvier 2019. Tous les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole