Aller au contenu principal

Prévisions de vendange
Une récolte 2013 estimée à 44,5 millions d’hl

Selon les dernières prévisions établies au 1er septembre par le Service de la Statistique et de la Prospective, la récolte 2013 de vin est estimée à 44,5 millions d’hl, soit à un niveau supérieur de 7 % à celui, historiquement faible, de 2012.

© Agreste

Avec ses 44,5 millions d’hl, la récolte 2013 devrait se situer légèrement en dessous de la moyenne établie de 2008 à 2012. Néanmoins, en progression par rapport à cette dernière année. Et toutes les catégories de vin, selon ses prévisions, verrait leur production augmenter : + 1% pour les vins d’appellation ; + 13 % pour les vins à  eaux de vie ; + 48 % pour les vins sans IG ; + 8% pour les vins IGP. Pour cette dernière catégorie, la part de la production de vins IGP est difficile à évaluer à ce stade, précise le Service de la Statistique et de la Prospective car une partie de ces vins pourrait être commercialisée en vins sans IG.

La situation est variable selon les régions. Une seule certitude : les vendanges seront tardives. Les vignobles n’ayant pas réussi à rattraper le retard initial lié à ce printemps pluvieux.

En Champagne, la vendange devrait être supérieure de 51 % à celle de 2012, à près de 3 millions d’hl. En Bourgogne et Beaujolais, la récolte sera la plus tardive depuis 30 ans, mais devrait être en hausse de 21% par rapport à la précédente, soit 2,1 millions d’hl. Dans le Val de Loire, grâce à la chaleur estivale, le vignoble a presque rattrapé son retard. La récolte s’annonce en hausse de 41 % à 2,7 millions d’hl. Dans les Charentes, il faut s’attendre à des vendanges tardives exposées à un plus grand risque de botrytis. Ce qui pourrait conduire à réviser à la baisse la prévision affichée pour l’heure soit 8,7 millions d’hl (+15 % par rapport à 2012). Dans le Bordelais, à la coulure et au millerandage, se sont ajoutés les orages de début août qui ont entraîné une perte d’environ 600 000 hl. La récolte devrait ainsi être en baisse de 19 % à 4,4 millions d’hl. Un retard de végétation d’au moins quinze jours persiste.Dans le sud-ouest, les orages, là encore, ont réduit le potentiel de production et la sécheresse commence à affecter localement les rendements. Ces derniers devraient diminuer de 7 % (3,1 millions d’hl) par rapport à la déjà maigre récolte de 2012. En Languedoc-Roussillon, la météorologie des semaines à venir sera déterminante. La vendange est pour l’heure estimée à 13,2 millions d’hl, en hausse de 10 %. Dans le Sud-est, la charge est faible ce qui devrait se traduire par une baisse des rendements de 5% à 4,6 millions d’hl.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole