Aller au contenu principal

Aveyron/Recherche ampélographique
Une nouvelle jeunesse pour le rousselou ?

Une recherche ampélographique, menée en juin dans l´Aveyron, a permis le recensement de près de cent cépages différents. L´objectif est double : mettre en place des conservatoires et étudier le potentiel qualitatif de certains d´entre eux dont le rousselou.


Cette mission de prospection, réalisée à la demande des professionnels de la région, est presque celle de la dernière chance. « Nous vivons les dernières années de prospection. Petit à petit, les vieilles parcelles disparaissent », indique Olivier Yobregat, de la Sicarex Sud-Ouest, organisateur de cette recherche ampélographique. Certaines appellations, comme marcillac, s´interrogent pourtant sur l´intérêt de mettre en avant des cépages originaux. Ainsi le rousselou, aussi appelé saint-côme, cépage typiquement aveyronnais, dont de nouvelles souches ont été repérées lors de cette prospection, fait l´objet d´essais depuis deux ans. « Ce cépage blanc, lorsqu´il est à maturité, donne un vin riche en alcool et acide. Ce qui donne un équilibre assez inhabituel pour les vins blancs du Sud-Ouest », souligne Olivier Yobregat. « Nous avons obtenu au cours de la deuxième année de vinification un vin blanc sec très volumineux titrant 14º avec 6 grammes par litre d´acidité. »
Le rousselou, lorsqu´il est à maturité, donne un vin riche en alcool et acide. Ce qui donne un équilibre assez inhabituel pour les vins blancs du Sud-Ouest. ©D. R.

Un cépage peu sensible à la pourriture
Le rousselou peut également se prêter à la production de vins blancs liquoreux, étant peu sensible à la pourriture du fait de grains lâches et petits. Reste, avant de songer à relancer sa production, à régler le problème de sa non inscription parmi la liste des cépages cultivés en France. Même si celui-ci figure dans le décret de l´appellation estaing ! Des souches de mouyssagués, autre cépage local, rouge, ont également été repérées. Une première vinification réalisée en 2004 a produit des vins souples, fruités, poivrés et assez originaux. Il y a aussi le milgranet, le blanc-vert, le negret de banhars, le prunelard. « Grâce à cette prospection, nous allons ainsi pouvoir sauver du matériel végétal, installer des conservatoires mais aussi enrichir les collections d´autres régions. Du gamay de l´Aveyron va ainsi être expédié en Beaujolais. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole