Aller au contenu principal
Font Size

Corse
Une levure pour blanc efficace sur rouge

Le Civam a testé l’emploi en vinification rouge de deux levures corses normalement destinées à l’élaboration des vins blancs et rosés. Equinox B1 a donné de bons résultats

Le Civam de la région Corse a testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. « Les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l’acidité du vin »
Le Civam de la région Corse a testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. « Les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l’acidité du vin »
© P. Cronenberger

Partant du constat que les viticulteurs corses préfèrent utiliser des levures provenant de l'île, le Civam (Centre d'initiative pour valoriser l'agriculture et le milieu rural) de la région Corse a évalué l'utilisation de deux levures sectionnées au départ pour les blancs sur un vin rouge de nielluciu.  « Nous avons testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. Et les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l'acidité du vin ce qui est important notamment avec le réchauffement climatique », constate Nathalie Uscidda, responsable du secteur œnologie microbiologie recherche du Civam. Et les dégustations comparatives étaient également en faveur du vin fermenté avec Equinox B1. « La différence a été très nette. Les vins obtenus sont plus francs, plus nets et surtout plus ronds. Et c'est ce qui est recherché sur ce cépage rouge dont les tanins peuvent parfois être rêches sur des millésimes difficiles. Utilisée sur rouge, cette souche permet donc d'assurer la fermentation alcoolique et  de préserver voire d'améliorer la qualité du vin », précise-t-elle. Autre avantage décelé : la levure ne produit pas de SO2 endogène et ne contrarie pas la fermentation malolactique.

Un nouveau banc d'essai

Ces résultats encourageants ont motivé le Civam à réitérer des essais durant les vendanges 2009  mais en comparant cette fois-ci Equinox B1 à quatre souches commerciales réputées pour arrondir les vins rouges. Reste à attendre la fin de l'élevage des vins, soit environ une année complète, avant que ne tombe le verdict.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole