Aller au contenu principal

Grande première à la Villa Cahors Malbec
Une dégustation de vin... et d'insectes

Un public varié, jeunes et plus vieux mêlés,  a succombé à la tentation de cette “ Malbec insecticus ” dégustation.
Un public varié, jeunes et plus vieux mêlés, a succombé à la tentation de cette “ Malbec insecticus ” dégustation.
© C. Galbrun

L’interprofession des vins de Cahors a organisé le 7 novembre 2013 un événement insolite à la Villa Cahors Malbec. Sous le nom de “ Malbec insecticus ”, l'aventure ludique proposée était une dégustation de vin de cépage malbec et d'insectes.

Le public nombreux venu à cette soirée a pu se laisser tenter par des vers de farine servis en guise de gâteaux apéritif,  des toasts nappés de sauce tomate surmontés d'un grillon, des macarons à la pâte d'insecte...

Pour une première, l'interprofession a fait salle comble et remporté un vif succès. Les dégustateurs ont avant tout répondu à leur curiosité.

 

Devenir entomophage, une solution d'avenir

Mais pour d'autres acteurs, l'expérience pourrait devenir plus sérieuse. Micronutris, jeune société toulousaine, qui élève des insectes comestibles produits spécialement pour l’alimentation humaine, estime que l’entomophagie sera la solution d’ici quelques décennies pour nourrir les neuf milliards d’êtres humains qui peupleront la planète. Des apports nutritionnels importants, un élevage à faible impact environnemental : au moins deux avantages à l’entomophagie. Reste qu’il faut franchir le pas même si Micronutris assure que manger des insectes est une pratique ancestrale, y compris en Europe. En tout cas, pour cette entreprise qui existe depuis deux ans, le succès est au rendez-vous. Elle fournit des restaurants étoilés, des traiteurs, des chocolatiers, des pâtissiers.


Pour en savoir plus et goûter : www.mangeons-des-insectes.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole