Aller au contenu principal

Economie
Une année de transition

Alors que le marché est très tendu, des signes positifs apparaissent. La campagne marquerait-elle la fin de la traversée du désert ?

La première partie de la campagne 2009-2010 est marquée par des reards sur les volumes et un maintien, voire une baisse des prix.
La première partie de la campagne 2009-2010 est marquée par des reards sur les volumes et un maintien, voire une baisse des prix.
© Anaka

Alors que le secteur laitier mobilise l'attention politique, la viticulture reste discrète. Pourtant, la situation économique est préoccupante pour ne pas dire dramatique. La crise est toujours là : retards sur les volumes vendus et prix en berne forment un paysage économique bien morose. « Les opérateurs ne parviennent pas à sortir de la crise. Le moral n'y est pas » déplore Michel-Laurent Pinat, directeur général de l'Association française des Embouteilleurs Distributeurs de Vins et Spiritueux.

Ansi, les derniers chiffres du Conseil spécialisé vin de France Agri Mer à la mi-mars dressent un constat global de mollesse des marchés. Les volumes de vins rouges de France (sans indication géographique) sont en recul de 31% par rapport à la moyenne quinquennale. En blanc, le recul est de 17%. Côté prix, si les couleurs rouges et rosés atteignent les 3,66 euros/hl en hausse de 7% à la mi-mars, les blancs chutent de 18% à 4,24 euros/hl en moyenne. La situation des indications géographiques protégées n'est guère plus reluisante. Si les volumes écoulés sont supérieurs à la moyenne quinquennale, les prix ne décollent pas. En rouges et rosés, ils avoisinent en moyenne les 54 euros/hl, en blanc les cours se situent à 83 euros/hl.

Parfois, la situation est quasi ubuesque tant les écarts de prix entre vins sans indication géographique et vins à indications sont resserrés. « Les cours des vins de table rouges oscillent entre 47 et 50 euros/hl quand l'appellation corbières tourne autour de 50/55 euros/hl » indique Michel Servage, président de la Confédération française des vins de pays. Ce constat est repris par Jérôme Despey, président de Conseil spécialisé vin de France Agri Mer. « Les vins sans indications géographiques de cépage merlot tournent autour de 49 euros/hl quand l'IGP est à 53 euros/hl. Les prix des vins sans indication géographique  ont effectué un bon par rapport à 2008/2009 tandis que les IGP restent à bas prix » constate-t-il.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Christian Creton a confectionné une paire de bineuses interceps mécaniques à l'aide de lames de déchaumeur et de paliers agricoles.
[Astuce] « J’ai bricolé une paire de bineuses interceps mécaniques pour mes vignes »
Viticulteur à Cascastel-les-Corbières, Christian Creton a confectionné à moindre coût une paire de bineuses interceps mécaniques.
Sud-Ouest : la grêle ravage les vignes
La grêle est tombée sur environ 3 000 hectares en Gironde et Dordogne le 2 juin. Elle a également saccagé des zones des Landes et…
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole