Aller au contenu principal

sud-ouest
Un robot tailleur de vignes pour 2022

D’ici quatre ans un robot devrait être capable de modéliser chaque cep pour effectuer automatiquement sa taille et permettre son meilleur rendement. R2T2, c’est son nom, assurera un coût d’exploitation du niveau d’une intervention manuelle classique.

Ce programme ambitieux n’en est encore qu’à la réalisation d’un cahier des charges par plusieurs partenaires. « Nous étudions différentes solutions de capteurs, rotatifs ou de part et d’autre du cep, pour analyser la plante malgré le palissage, les fils de fer, les feuilles, les grappes résiduelles, pour que R2T2 sache couper les sarments rapidement de manière optimisée », assure Luc Oriat codirigeant d’Orme à Labège, spécialiste du traitement d’image. « Nous devons recouper toutes ces données numériques avec nos connaissances biologiques pour que le robot prenne les bonnes décisions », ajoute Christophe Gaviglio de l’IFV Sud-Ouest. Le CNRS, via le Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (Laas) de Toulouse, développera la robotique des bras articulés. « Nous allons peut-être devoir réinventer un outil de coupe spécifique éloigné du sécateur », s’interroge Luc Oriat.

Les essais se dérouleront chez Vinovalie

De son côté, le groupe CNH Industrial (New Holland, Case, Iveco) travaillera sur le porteur qui déplacera le robot avec précision sur des terres agricoles inégales et lui fournira toute l’énergie pour ses calculateurs et ses bras articulés. FLDI (François Lapeyre) assemblera ensuite le robot à son support. L’équipe de recherche et développement de Vinovalie, tête de file du projet, fournira quant à elle les parcelles. L’Institut catholique des arts et métiers participe à ce programme géré par le pôle de compétitivité transrégional (Nouvelle Aquitaine, Occitanie) Agri Sud-Ouest.

Pour donner vie à R2T2, le Fonds unique interministériel (FUI), qui soutient les projets de recherche publics-privés, vient de débloquer 1,4 million d’euros. Aux partenaires de mobiliser les fonds restants pour compléter une enveloppe globale de 3 millions d’euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole