Aller au contenu principal

Santé
Un projet d’étiquetage sur les unités d’alcool

Le projet de loi quinquennal de santé publique, suite au Plan cancer, prévoit l’affichage du nombre d’unités d’alcool sur les bouteilles.

Le projet de loi quinquennal de santé publique devrait décliner l'une des propositions émises dans le plan cancer à savoir l'affichage sur les bouteilles d'un nombre d'unités d'alcool qu'elles contiennent. Une proposition qui met en colère la filière. « Si cela continue, nous serons dans l'obligation de ne vendre que des magnums tant  la taille de l'étiquette va grossir », indique l'Afed (Association française des embouteilleurs-distributeurs). Outre la place sur l'étiquette, se pose la question de la définition d'une unité d'alcool. « En France, cela correspond à 10g d'alcool/l mais dans d'autres pays, cela représenterait 14g, voire 8g », indique Marie-Christine Tarby, présidente de Vin et Société qui se demande également à quoi va pouvoir servir cet étiquetage que le consommateur risque en plus de ne pas comprendre. « Cela pourrait même inciter certains jeunes à choisir la bouteille affichant le plus grand nombre d'unités. Mieux vaudrait travailler autrement pour lutter contre l'alcoolisme » poursuit Marie-Christine Tarby. Cette dernière indique que des discussions sont prévues avec le ministère de la Santé afin « d'évaluer et d'apprécier l'efficacité de cette mesure ». Et d'ajouter : « IL est clair que la filière refuse cet étiquetage  mais par rapport à ce qui a été annoncé dans le plan cancer comme la taxation au degré, nous pouvons nous estimer heureux que seule, cette mesure ait été retenue et soit aujourd'hui sur la table des discussions ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole