Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialisation
Un plan en cinq ans pour juguler la crise des vins de la région de Bergerac


Baptisé « Le vignoble espérance », le plan de l´interprofession bergeracoise vise à mettre en place une segmentation de ses 13 AOC et trois vins de pays sur la période 2005-2010. Première stratégie de segmentation aussi précise à être présentée par une interprofession en France, il s´agit d´organiser la mixité pour en faire une offre lisible par le consommateur.
Comme le note le plan bergeracois, ce vignoble ne souffre pas d´un manque de débouché mais plutôt d´un manque de notoriété. Pour Bergerac, pas question de réduire la production, il faut mieux la valoriser. D´où l´idée de créer une segmentation qui permette à la fois de mieux gérer la mixité du vignoble départemental et de s´intégrer dans une politique de segmentation à l´échelon régional et même national. La porte est ainsi laissée grande ouverte à la création de vins de pays de grande zone en Aquitaine.

Deux niveaux pour les appellations
Le plan hiérarchise les appellations du bergeracois en deux catégories : les AOC communales ou de terroir et l´AOC générique. Les premières sont élaborées et contrôlées de manière à obtenir des vins haut de gamme, les secondes s´offrent la possibilité de s´ouvrir aux nouvelles techniques de vinification dans le cadre de la réécriture du décret. Aux côtés de ces appellations les vins de pays de cépages produits en Dordogne complètent la gamme. Le plan prévoit un engagement parcellaire préalable ainsi que la possibilité de déclasser les vins de pays et les AOC en vins de table dans le cas où les vins n´auraient pas le niveau de qualité suffisant, et ce même s´ils ont été chaptalisés.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
Trois enjambeurs Kremer font déjà partie du parc, un quatrième est en commande. © Château Montrose
"Nous allons vers une viticulture sans carbone"
Au Château Montrose, le parc d’enjambeurs est en transition vers le tout-électrique, et trois mille mètres carrés de panneaux…
Vignette
Patrimoine : comment transmettre à moindre coût ?
Afin d’alléger la fiscalité des transmissions de patrimoine, il est souvent indispensable de donner progressivement pour éviter…
Vignette
Petite restauration et dégustations de vin : quelques règles à connaître
Proposer des mets pour accompagner la dégustation des vins de l’exploitation est une piste pour conquérir des clients. Lorsqu’…
Sur les chariots élévateurs électriques, la baisse de consommation d'énergie peut atteindre 20 % en passant d'une technologie acide-plomb aux accumulateurs lithium fer phosphate. © Jungheinrich
Des batteries en pleine évolution 
Plomb, lithium-ion, lithium fer phosphate, nickel métal hydrure… Les technologies de batterie (ou accumulateurs) se multiplient.
La nouvelle règlementation sur les pratiques œnologiques entre en vigueur le 7 décembre
La règlementation européenne sur les pratiques œnologiques change demain samedi 7 décembre. Pas de modifications majeures à noter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole