Aller au contenu principal

Hémisphère sud
Un outil de calcul de l’empreinte carbone

Australiens, Californiens, Sud-Africains et Néozélandais s’associent pour développer une méthode de calcul des émissions de gaz à effet de serre.

Le protocole des émissions de carbone produits par la filière vin permet d’estimer les rejets et de comparer chaque entreprise en toute objectivité.
Le protocole des émissions de carbone produits par la filière vin permet d’estimer les rejets et de comparer chaque entreprise en toute objectivité.
© C. Bioteau
L’institut californien du vin en collaboration avec la Fédération des vignerons australiens (WFA) et des partenaires industriels sud-africains et néo-zélandais a passé un contrat avec la société australienne Provisor Pty Ltd pour créer un outil de mesure de l’empreinte carbone générée par la filière vin. Le but est de pouvoir disposer d’un protocole de calcul de ces émissions de gaz à effet de serre reconnu internationalement afin que chaque producteur de vin, quel que soit sa taille, puisse estimer précisément ses rejets et se comparer à un autre, en toute objectivité.

Répondre à la demande des distributeurs

Cette collaboration et cette volonté de se doter d’un tel outil ont sans aucun doute été motivées par la demande croissante d’une partie de la distribution européenne et surtout britannique pour des produits à faible empreinte écologique. « En Grande-Bretagne, un marché essentiel pour l’Australie, nous ne pouvons que constater cet intérêt grandissant à connaître l’empreinte carbone d’un produit. Les écolabels se multiplient et le British standards institution ( ndlr : l’organisme de normalisation reconnu au Royaume-Uni) travaille à la mise en place d’un cahier des charges permettant de calculer les émissions de gaz à effet de serre », indique la WFA. Ce cahier des charges devrait d’ailleurs être soumis à l’organisation internationale de normalisation (ISO). « La recherche d’un consensus au sein de la filière viticole internationale sur ce qu’est l’empreinte carbone pour le vin placera la filière dans une position de force pour influer sur ce type de décisions », estime encore la WFA. Selon Provisor, cet outil pourrait être opérationnel à la fin de cette année et serait disponible sur internet.
Claudine Galbrun
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole