Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un OAD pour le renouvellement du vignoble

Qu’est ce que c’est ?

Aujourd’hui, plus de la moitié des pieds produits par les pépiniéristes bourguignons sont vendus pour de la complantation. Pourtant, le retour sur investissement peut être long et la reprise en production optimale est estimée à neuf ans, selon les chiffres du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). En conséquence, l’interprofession bourguignonne développe un outil d’aide à la décision (OAD) pour guider les vignerons dans leurs choix technico-économiques, en les orientant vers la complantation ou la replantation de parcelles.

Comment fonctionne l’outil ?

L’OAD se présente sous la forme d’un questionnaire simple et rapide à remplir. Après quelques questions sur l’appellation concernée, la surface et la densité de plantation, l’outil a besoin de connaître le taux de mortalité et le taux de complantation annuels moyens. En ce qui concerne l’âge de production moyen des complants ou le rendement maximal de la parcelle, le vigneron peut utiliser ses propres données ou se baser sur les moyennes estimées par le BIVB. À ce stade, le producteur peut déjà avoir une idée de la baisse de rendement sur sa parcelle, en intégrant les complants. Le volet économique, qui compte entre autres le prix de vente moyen par pièce et le pourcentage annuel d’augmentation, va ensuite permettre d’établir la rentabilité des deux scénarii : complantation ou replantation.

À quel stade de développement en est-on aujourd’hui ?

L’OAD est aujourd’hui en phase de validation. Il reste à acquérir suffisamment de données réelles sur le terrain pour finaliser l’outil et le mettre à la disposition des vignerons bourguignons. Mais à l’heure où le dépérissement fait figure d’enjeu prioritaire pour la filière, de telles initiatives pourraient prochainement voir le jour au sein d’autres bassins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Un bon début pour la pulvé par drone
Le traitement par drone génère moins de dérive qu’une application au sol, et se révèle plus efficace que l’hélicoptère. Telles…
Vignette
Filets antigrêle, les bonnes questions avant l’installation
Depuis juillet 2018, les filets antigrêle sont autorisés pour les AOC. Tour d’horizon des solutions disponibles et des questions…
Vignette
Changer de paradigme en agronomie
Les premières rencontres internationales de l’agriculture du vivant ont eu lieu en février. L’occasion de faire le point sur une…
Vignette
Pas de décrochage pour les variétés résistantes
L’exceptionnelle pression mildiou de la campagne 2018 a été un test grandeur nature pour vérifier la résistance des variétés…
Vignette
Mildiou, réagir vite et bien
Dans le contexte de pression parasitaire exceptionnelle connu l’an dernier, les retours d’expériences fournissent une base…
Vignette
La confusion sexuelle se fera bientôt sans diffuseurs
La société M2i attend l’homologation d’une solution pulvérisable pour lutter contre Eudémis par confusion sexuelle pour cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole