Aller au contenu principal

PRATIQUES OENOLOGIQUES
Un nouvel outil en ligne sur le site de l’IFV

L’IFV, en partenariat avec l’Itab, met en ligne sur son site web à partir de mi-février un nouvel outil destiné à aider les vignerons dans leurs choix sur les pratiques oenologiques.

L’IFV (Institut français de la vigne et du vin) et l’Itab (Institut technique de l’agriculture biologique) ont développé, dans le cadre d’un groupe national de travail FranceAgriMer, un nouvel outil en ligne pour aider les producteurs à faire un choix sur des pratiques oenologiques ou des produits oenologiques. Cet outil, intitulé “ Grille d’évaluation des pratiques oenologiques ” , sera accessible gratuitement à partir de la rubrique “ Outils en ligne ” située sur la page d’accueil du site web de l’IFV www.vignevin.com. “ L’outil a été pensé au départ pour répondre aux questions que peuvent se poser les viticulteurs bio quant à l’utilisation d’un produit oenologique ou d’une technique ”, explique Philippe Cottereau. Le produit est-il autorisé dans telle ou telle charte privée ? À quelle dose ? Est-ce un produit “ naturel ” ou “ naturellement présent dans le raisin ” ? Comment est-il fabriqué ?

Comparer les différents produits

Autant de questions qui trouvent des réponses grâce à cet outil regroupant une multitude d’informations accessibles pour chaque produit ou chaque technique en fonction du type de vin et du moment d’utilisation du produit ou de la technique ou par le biais d’une liste qui les récapitule en totalité par ordre alphabétique. L’avantage de cette base de données est de pouvoir comparer les différents produits entre eux puisqu’ils sont présentés sous forme de tableau. Pour la protection de la vendange par exemple, cinq produits différents sont listés. Pour chacun d’eux sont répertoriés et renseignés : les caract é r i s t i q u e s (composition, nom…) ; l’origine (source OGM ou non…) ; l’utilisation (dose, mise en oeuvre, coût…) ; l’impact sur la santé (impact utilisateur et consommateur, présence du produit dans le vin fini…) ; l’impact sur l’environnement (gestion rejets, énergie dépensée, consommation d’eau…) et la réglementation (règlement européen, règlement européen vin bio tel qui était lors de la dernière proposition, règlements en chartes bio). “ L’outil est voué à évoluer et à être complété au fur et à mesure. Il est aussi tout à fait adapté aux vignerons conventionnels ”, précise Philippe Cottereau. Il est prévu également de compléter les données environnementales, d’élargir la base de données à des vins spécifiques (liquoreux, mousseux) et de compléter ces tableaux comparatifs avec les techniques physiques de façon à présenter en parallèle les produits et les techniques qui permettent de réaliser une même opération et ainsi élargir la grille de choix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole