Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Réglementation
Un nouvel arrêté au 1er janvier 2014 concernant le risque flavescence pour les plants

La notion de risque lié à l’intensité de la présence de la flavescence dans les 500 mètres autour de la parcelle de vigne mère est cruciale, notamment pour les pépiniéristes.
La notion de risque lié à l’intensité de la présence de la flavescence dans les 500 mètres autour de la parcelle de vigne mère est cruciale, notamment pour les pépiniéristes.
© J.-C. Gutner

“ Le projet d’arrêté adopté par FranceAgriMer, qui devrait s’appliquer au 1er janvier 2014, introduit une nouvelle notion, celle de l’évaluation du risque de contamination du matériel de multiplication. C’est ce risque qui déterminera l’usage ou non du traitement à l’eau chaude ”, explique Jacques Grosman, expert national vigne à la DGAL. Désormais, sera donc analysé le risque lié à l’intensité de la présence de la flavescence dans les 500 mètres autour de la parcelle de vigne mère, y compris, si un arrêté départemental l’exige, à l’extérieur des périmètres de lutte. Cette notion de risque est cruciale, notamment pour les pépiniéristes. En effet, le premier projet d’arrêté prévoyait un traitement systématique des plants à l’eau chaude. “ Ce futur arrêté est le fruit de la concertation. Ce facteur d’analyse de risque est important car il permettra d’associer toute la filière concernant la décision d’avoir recours aux traitements à l’eau chaude ”, se satisfait David Amblevert, président de la Fédération française de la pépinière viticole.


Vers un cahier des charges plantation


Celui-ci ne manque pas de rappeler que les pépiniéristes souhaiteraient que soit revu le couple durée/température obligatoire (soit 50 °C pendant 45 minutes). D’après de récentes expérimentations menées par l’IFV, ce traitement peut être dommageable pour la qualité des plants. “ Si certaines précautions ne sont pas prises, le traitement à l’eau chaude hypothèque la reprise des plants ”, rappelle David Amblevert. “ Il faut avoir de bonnes pratiques de plantation ”, assure, quant à lui, Jacques Grosman. Des progrès seraient-ils possibles sur ce dernier point ? Un groupe de travail doit réunir les vignerons et les pépiniéristes pour établir un cahier des charges des bonnes pratiques de plantation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
[VIDEO] Innovation pulvé: l'injection directe arrive en viticulture
Le système de pulvérisation par injection directe Piix, en développement depuis plusieurs années, tourne cette année en routine…
Vignette
[VIDEO] Connaître l'état de sa vigne grâce à l'analyse foliaire par fluorimétrie
Connaissez-vous la fluorimétrie ? Cette méthode permet d'estimer le fonctionnement de la photosynthèse, et de déceler d'…
Vignette
Une cellule de crise dans l'Hérault pour recenser les dégâts dus à la canicule
La chambre d'agriculture de l'Hérault a mis en place un numéro d'urgence pour recenser les dégâts dans les vignes dus à la…
Vignette
Une boîte à outils pour mieux choisir les engrais verts en viticulture
La chambre d’agriculture de la Gironde a récemment lancé un outil contenant une série de tests facilement réalisables sur le…
Vignette
Savoie : jusqu’à 95% de pertes suite à la grêle du 15 juin
Une semaine après le violent orage qui a touché les départements de la Loire, de l’Isère, de la Drôme et des deux Savoies, l’…
Vignette
Le futur conseil phyto encore dans le flou
Si l’ordonnance parue en avril dernier a acté la séparation capitalistique stricte entre la vente et le conseil des produits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole