Aller au contenu principal

Collecte et le recyclage
Un effort supplémentaire est nécessaire pour la gestion des déchets agricoles

Collecte et recyclage Selon une enquête menée par Adivalor en 2013, les vignerons se montrent globalement satisfaits des solutions proposées pour se débarrasser des déchets agricoles. Mais tout n'est pas encore parfait.

Collecte d'emballages vides de produits phytosanitaires.
Collecte d'emballages vides de produits phytosanitaires.
© Gabriel Omnès

Adivalor, depuis 2001, oeuvre à la récupération des déchets agricoles et à leur recyclage. À son actif, toutes filières agricoles confondues, on peut noter que 80 % des emballages vides de produits phytosanitaires sont collectés. Toutefois, en zones viticoles, les boîtes et sacs ayant contenu des phytos, en dehors des bidons, ont un taux de collecte très faible (soit 20 %). " Alors que le secteur viticole représente 40 % du gisement total. Ce qui nous pose question ", constate Laurence Lurade, déléguée régionale Adivalor.

" La collecte des boîtes et des sacs de phytosanitaires n'a commencé qu'en 2006. Nos relais de collecteurs que sont les distributeurs n'ont peut-être pas suffisamment communiqué sur ce point et sans doute que de nombreux vignerons ignorent encore qu'on peut les collecter. " À 95 %, pourtant, les vignerons sont satisfaits des solutions proposées pour se débarrasser des bidons, boîtes et sacs de produits phytosanitaires, selon l'enquête menée par Adivalor auprès de 400 vignerons. La satisfaction est aussi de mise pour les emballages d'engrais (82 %) et la collecte des emballages de produits d'hygiène de la cave (68 %). En revanche, les viticulteurs sont en attente de solution pour se défaire des équipements de protection individuels (EPI) usagés. Des opérations pilotes de collecte des EPI devraient être réalisées d'ici 2015 en Champagne et Pays de Loire. Adivalor a également lancé un programme en 2013 qui concerne les ficelles viticoles. 3500 tonnes ont ainsi été collectées. On pourra se rappeler ces chiffres qui sont autant de motivations à la récupération des déchets : 5 bidons de 10 litres recyclés = un mètre de tubes pour l'industrie ; 100 kg de bâches plastiques recyclés = 650 sacs poubelle de 100 litres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
Preview image for the video "Une GT dans les vignes, la nouvelle machine à vendanger tractée de Grégoire".
[VIDEO] Avec la GT3, Grégoire signe la première machine à vendanger tractée Isobus du marché
Grégoire a dévoilé aux vendanges 2022 sa nouvelle machine à vendanger tractée GT3, remplaçante de la G3.220. Première tractée…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole