Aller au contenu principal

Ils le font aux Etats-Unis
Un cépage OGM résistant à un herbicide

L’obtention d’un cépage résistant à l’herbicide 2,4-D pourrait permettre de maintenir une filière viticole dans les états américains du middle ouest où cet herbicide fatal à la vigne est couramment utilisé en culture céréalière
L’obtention d’un cépage résistant à l’herbicide 2,4-D pourrait permettre de maintenir une filière viticole dans les états américains du middle ouest où cet herbicide fatal à la vigne est couramment utilisé en culture céréalière
© DR

L'université de l'Illinois a créé un cépage OGM résistant à l'herbicide sélectif 2,4-D,  cépage baptisé Improved Chancellor. Cet herbicide, qui était un des éléments constitutifs de l'agent Orange, tristement célèbre pour son utilisation lors de la guerre du Vietnam, introduit dans les années 60 en agriculture, est encore aujourd'hui, le troisième herbicide le plus utilisé aux Etats-Unis sur céréales. Sauf qu'un centième du volume de cet herbicide couramment appliqué sur céréales suffit à détruire les vignes, particulièrement sensibles à cet herbicide. Selon les vignerons de l'Illinois, soutenus par ceux de tous les états du Middle West où le 2,4-D est largement utilisé, l'usage de cet herbicide sur céréales a causé des « dizaines de milliers de dollars de pertes » pour la filière viticole, sans compter le temps et les efforts  nécessaires pour trouver l'agriculteur responsable de ces pulvérisations intempestives et de prouver auprès de la justice le dommage subi.  « Un tel cépage résistant serait un cadeau fait à notre filière ».

Début de la production d'ici cinq ans

Selon Robert Skirvin, chercheur à l'université de l'Illinois, le gène de résistance au 2,4-D introduit dans l'Improved Chancellor est celui d'une bactérie capable de le métaboliser. Il reste encore à stabiliser l'obtention de ces cépages résistants. L'équipe de chercheurs américains espère que d'ici cinq ans, il pourra être produit du vin à partir de l'Improved Chancellor. Jusqu'à présent, ce cépage n'a fait l'objet de tests qu'en zone confinée. Il pourrait être testé en plein champ début 2009.  Car il s'agit aussi de vérifier ce que devient le 2,4-D appliqué et s'assurer qu'il ne se transforme pas en composé dangereux pour la santé du consommateur dans la baie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole