Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Distillation
Trop de vins de pays, pas assez d´AOC

Les producteurs de vins de table et de pays ont plus que massivement souscrit à la distillation ouverte par Bruxelles tandis que ceux d´AOC ont quelque peu rechigné.


Au 31 juillet, près de 2,8 millions d´hectolitres de vins de table et de pays ont été souscrits par les producteurs pour être envoyés à la chaudière. En AOC, seulement 1,1 million d´hectolitres ont été inscrits. Or, Bruxelles avait autorisé, le 7 juin dernier une distillation de crise pour un contingent d´1,5 million d´hectolitres pour chacune des deux catégories de vin. Comme le souligne la CCVF (Confédération des coopératives vinicoles de France) : " nous sommes dans l´impasse entre les volumes souscrits et les volumes autorisés par Bruxelles ". Et de rappeler : " dans leur brutalité, ces chiffres démontrent s´il en était besoin, que la filière est dans une situation préoccupante ". La CCVF demande au ministre de l´Agriculture de négocier une rallonge de distillation pour les volumes de vins de table et de pays qui ont été souscrits au-delà du contingent. Une demande qui aurait peu de chance d´aboutir.
Les AOC « sanctionnées » par le ministère
En revanche, le ministère de l´Agriculture a décidé de fixer, à titre exceptionnel pour 2006, le niveau des rendements des vins AOC. L´Assemblée nationale a voté une loi en ce sens. L´objectif étant de limiter la production. L´Inao qui traditionnellement a, en la matière, voix au chapitre ne pourra donner qu´un avis. Cette disposition pourrait permettre au ministre de sanctionner, via le niveau de rendement, les régions AOC qui n´auraient pas suffisamment envoyé de volumes à la chaudière dans le cadre de la distillation de crise ouverte par Bruxelles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les viticulteurs engagés dans les groupes 30 000 se retrouvent pour échanger et se former dans le but de faire baisser leurs IFT. © Crana
Groupes 30 000, la réduction des phytos à grande échelle
Le projet Groupes 30 000 du plan Ecophyto 2 a pour objectif d’accompagner 30 000 exploitations dans la réduction des produits…
[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Machinisme
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole