Aller au contenu principal

Stripnet, un micro-asperseur pour lutter contre le gel des vignes

Pratiquée en Espagne et en Italie, la micro-aspersion comme moyen de lutte contre le gel pourrait devenir un moyen alternatif à l´aspersion classique ou aux bougies en France.

© J.-C GUTNER


Le micro-asperseur Stripnet conçu par la société Netafim (Bouc-Bel-Air, 13) est initialement prévu pour l´irrigation de bandes très étroites. Mais il peut permettre également de lutter efficacement contre le gel pour des vignes palissées. Placés sur les piquets ou sur des tuteurs spéciaux, ces micro-asperseurs « bi-tête » sont orientés dans le sens du rang. Ainsi, seule est mouillée la zone à protéger. La largeur couverte est d´environ 60 cm et évite d´atteindre les interrangs. La distance optimale entre deux asperseurs se situe entre 5 et 7 mètres, distance qui peut varier en fonction de la hauteur de positionnement des micro-asperseurs par rapport à la vigne (de 20 à 70 cm au dessus). Deux modèles de Stripnet existent. L´un permet un débit de 20 l/h, l´autre un débit de 35 l/h. A noter que le système d´irrigation Stripnet est autocompensé, c´est à dire que les débits restent les mêmes quel que soit l´endroit dans la parcelle et quelle que soit la pression appliquée. La pression appliquée à ce système peut aller de 2 à 4,5 bars.
« Il faut tout de même noter que Stripnet est adapté à des vignes relativement larges, remarque Michel Naudy, responsable commercial et concepteur du produit. Si les interlignes font moins de 2,5 m, la micro-aspersion n´est pas rentable face à l´aspersion classique. C´est pourquoi le produit ne s´est pas vraiment développé en France, d´autant que les zones susceptibles d´être intéressées comme la Champagne sont déjà bien équipées. Le concept est tout de même bon et n´a que trois ans. En Espagne et en Italie par exemple, Stripnet se développe plutôt bien. » Toutefois, Netafim note que certains viticulteurs français seraient intéressés par ce produit afin d´allier lutte anti-gel et irrigation d´appoint lors des périodes sèches.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn
« Depuis que je mets en place des techniques permacoles, j’ai réduit ma surface de 6,5 à 3,5 hectares »
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn, conduit son vignoble en essayant de respecter au mieux…
ZNT : consultation ouverte pour la règlementation sur les zones de non-traitement
C'est parti ! La nouvelle mouture de la règlementation ZNT est finalisée. Le gouvernement vient de lancer la consultation des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole