Aller au contenu principal
Font Size

Simplifiez-vous les déclarations sociales

Au 1er janvier 2016, toutes les entreprises seront concernées par la déclaration sociale nominative, un nouveau mode de déclarations sociales. La MSA propose aux exploitations viticoles d’y passer tout de suite.

Un nouveau dispositif, 
la déclaration sociale 
nominative, vient remplacer quatre déclarations sociales depuis mai 2014. De quoi gagner du temps !
Un nouveau dispositif,
la déclaration sociale
nominative, vient remplacer quatre déclarations sociales depuis mai 2014. De quoi gagner du temps !
© J.-C. Gutner

Qu’est-ce que la déclaration sociale nominative ou DSN ?


Il s’agit d’un document administratif qui remplace, depuis mai 2014, quatre déclarations :
- les attestations de salaire pour le versement des indemnités journalières maladie, maternité et paternité ;
- les enquêtes et déclarations mensuelles de mouvements de main d’œuvre ;
- les attestations d’employeur destinées à Pôle emploi ;
- les formulaires de radiation des institutions de prévoyance, mutuelles et sociétés d’assurances engagées dans le dispositif.
À partir du premier janvier 2016, la DSN remplacera également les déclarations de cotisations MSA (bordereau de versement mensuel et déclaration trimestrielle des salaires).


Pourquoi une DSN ?


La DSN a été créée pour simplifier le travail administratif des entreprises qui doivent souvent fournir de nombreuses données similaires à différents organismes et à des échéances diverses. Avec la DSN, ces données seront adressées directement aux organismes concernés et l’exploitation viticole n’aura à les transmettre qu’une seule fois par mois.


Quand et comment s’y mettre ?


La MSA propose aux exploitations viticoles de passer à la DSN au premier janvier 2015, celle-ci ne sera obligatoire qu’au premier janvier 2016.
Pour ce faire, il faut se rapprocher de la MSA à laquelle l’exploitation est rattachée pour s’informer de la marche à suivre.


Pourquoi changer tout de suite ?


La MSA assure que les entreprises qui passeront à la DSN de manière anticipée “ ne paieront pas les pots cassés. Mais, cette période leur permettra de s’adapter à la nouvelle procédure et d’éviter de se trouver au pied du mur en 2016 ”, indique Géraldine Vieuille, de la Caisse centrale. Les MSA départementales accompagneront les entreprises dans les difficultés qu’elles pourraient rencontrer comme la comptabilité du logiciel de paye avec la DSN ou à la formation à la déclaration des revenus des salariés par l’employeur (en remplacement de l’appel chiffré réalisé par les MSA).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole