Aller au contenu principal

BASF Agro/ISARA Lyon
Signature d’un partenariat « pour une agriculture innovante et durable »

BASF Agro et l’ISARA Lyon (école d’ingénieurs en agriculture, agro-alimentaire, environnement et développement territorial) ont signé le 18 novembre une convention de partenariat visant à développer des projets techniques et scientifiques pour une agriculture innovante et durable, la formation aux nouvelles compétences en matière d’agriculture durable et l’employabilité des jeunes diplômés.

Pascal Desamais, directeur général de l'ISARA Lyon (à gauche) et Bertrand Debret, directeur agriculture et communication de BASF Agro, ont signé le 18 novembre une convention de partenariat pour une agriculture innovante et durable
Pascal Desamais, directeur général de l'ISARA Lyon (à gauche) et Bertrand Debret, directeur agriculture et communication de BASF Agro, ont signé le 18 novembre une convention de partenariat pour une agriculture innovante et durable
© BASF Agro

« Notre souhait commun est de développer le lien entre l’entreprise et l’enseignement supérieur. A travers cette signature, nous démontrons notre volonté partagée de construire des projets scientifiques et techniques au service d’une agriculture durable », ont annoncé Bertrand Debret, directeur agriculture durable et communication de BASF Agro et Pascal Desamais, directeur général de l’ISARA Lyon. BASF Agro propose déjà depuis plusieurs années des offres de stage aux étudiants de l’ISARA. Plusieurs contrats en alternance, depuis deux ans et stages ont été déployés par BASF Agro sur des thématiques comme la biodiversité, le marketing, la gestion des espèces invasives, entre autres. Ce partenariat permettra de renforcer ce type de projets. L’entreprise proposera également des offres d’emploi aux jeunes diplômés, en participant notamment au Forum entreprises, organisé par l’ISARA, tous les ans en novembre. Ce partenariat prévoit aussi de multiplier les collaborations au sein de la formation d’ingénieurs en proposant des activités de « formation par l’action », construites à partir des activités menées par BASF Agro en faveur de l’agriculture durable, en faisant connaître aux étudiants les métiers de la protection des plantes, en développant diverses actions au service des activités de BASF Agro, sous l’encadrement des enseignants de l’ISARA. Enfin, différentes collaborations scientifiques ou travaux d’expertise seront mis en place : des travaux de recherche dans le domaine de l’agro écologie et de l’agriculture durable, dont les visées opérationnelles et scientifiques ont des intérêts communs pour les deux entités accompagnés d’une mobilisation des moyens scientifiques et techniques complémentaires présents au sein des deux structures. La localisation en région lyonnaise des deux structures devrait faciliter les échanges et les rencontres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole