Aller au contenu principal
Font Size

Sève dit non à la politique du tout AOP SEGMENTATION
Sève dit non à la politique du tout AOP

Lors de son assemblée générale, qui s’est tenue le 15 janvier, l’association Sève s’est montrée extrêmement critique quant à la manière dont est conduite la réforme des AOP.

L’objectif de cette réforme des AOP, rappelle Sève, était d’aboutir à une redéfinition de la segmentation, offrant plus de libertés aux vins de fruit et d’identité régionale (IGP) et renforçant l’exigence dans les AOP. “ Or, sans segmentation, la réforme des AOP sera un échec ”, indique-t-elle. L’association estime en effet que la description du lien au terroir, qui doit désormais être effective dans les cahiers des charges des appellations, selon les voeux de Bruxelles et qui sera examinée par les services de la Commission européenne lors de la prochaine validation de ces cahiers des charges n’a été “ qu’une opération formelle, sans réelle réflexion sur les choix du travail à la vigne et à la cave et n’a pas été menée avec l’ambition d’une redéfinition de la segmentation ”. Et d’ajouter que la volonté et les ambitions de certains vignerons n’ont pas été entendues. “ La révision à la baisse a été plus aisée que l’inverse. ” Quant à l’intégration d’une dimension environnementale dans ces cahiers des charges, elle s’est heurtée à une fin de non-recevoir. “ Une partie de la profession veut en fait poursuivre coûte que coûte la politique du tout AOP".

Imposer la disparition de certains cépages

Sève s’inquiète également de la volonté “ arbitraire ” de certains responsables qui veulent imposer la disparition de certains cépages des cahiers des charges AOP ou des proportions “ aberrantes et inutiles ” d’assemblages de cépages. “ Cette politique répond peut-être aux besoins de production des vins de volume, pour l’obtention de vins standards mais est totalement contraire à l’avenir des vins AOC. ” Sève en appelle aux vignerons pour que cette politique soit remise en cause et que l’on évite que les “ cahiers des charges concernés, au lieu d’être l’occasion d’une valorisation des terroirs, ne se transforment en leur cimetière ”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole