Aller au contenu principal

Dégustation
Se méfier des défauts cachés

En faible quantité les molécules responsables des défauts du vin provoqueraient une dépréciation du nez, indiquent de récentes recherches. De quoi remettre en cause la notion même de défaut.

Les récentes recherches en matière d’arôme des vins montrent que les molécules responsables des défauts dégradent la qualité des vins avant même que le dégustateur ne perçoive le défaut en tant que tel.
Les récentes recherches en matière d’arôme des vins montrent que les molécules responsables des défauts dégradent la qualité des vins avant même que le dégustateur ne perçoive le défaut en tant que tel.
© P. Cronenberger

« Communément, un vin présente un défaut si celui-ci est détectable au nez, c'est-à-dire si la molécule responsable de cette odeur désagréable a dépassé le seuil de perception. En réalité, même en dessous du seuil de perception, la molécule responsable du défaut provoque une baisse de la qualité du vin », a expliqué Vincente Ferreira, professeur de l'université de Saragosse, lors du congrès Enoforum qui s'est tenu à Montpellier en avril dernier. Par exemple, les molécules d'éthylphénols, responsables du goût de Brett, déprécient le nez du vin en masquant l'arôme de fruit, même en faible concentration. Trente molécules sont été identifiées comme provoquant des défauts aromatiques. Selon Vincente Ferreira, ces molécules doivent « dépasser le tampon aromatique du vin » pour avoir un effet sur l'expression aromatique globale du vin. Ce tampon est composé de vingt-deux substances (acides, alcools, ect...). Les molécules aromatiques doivent « franchir cette barrière » pour être perçues par le dégustateur.

Le goût Brett est complexe

D'autres études réalisées, par Andrea Romano de la faculté d'œnologie de Bordeaux, révèlent ces phénomènes d'interaction aromatique. « Il existe peut-être des composés qui masquent le goût de Brett. En dégustation, certains vins ayant des concentrations en éthylphénols supérieures au seuil de détection ne présentaient pas le défaut Brett », explique Andrea Romano. De nouvelles études doivent être engagées pour vérifier ces recherches. En effet, il reste encore à découvrir quels sont les composés qui masquent ou changent les seuils de perception des vins phénolés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le réglage de la profondeur de travail et le centrage sont déterminants pour optimiser le désherbage mécanique. © IFV
Les clés pour réussir le désherbage mécanique en vigne
Adopter le désherbage mécanique du cavaillon est beaucoup plus qu’une simple substitution de technique. Il s’agit d’élaborer une…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole