Aller au contenu principal

Se convertir en douceur au désherbage mécanique

BIEN CHOISIR >> Différents paramètres agronomiques interviennent pour déterminer le matériel de désherbage mécanique sous le rang.

LA CONVERSION VERS LE DÉSHERBAGE MÉCANIQUE suppose d’y aller progressivement et surtout de ne pas confondre travail du sol et désherbage mécanique. Dans ce cas, seuls les 10 premiers centimètres du sol sont concernés.
LA CONVERSION VERS LE DÉSHERBAGE MÉCANIQUE suppose d’y aller progressivement et surtout de ne pas confondre travail du sol et désherbage mécanique. Dans ce cas, seuls les 10 premiers centimètres du sol sont concernés.
© DR
“Même si l’alternative mécanique au désherbage chimique est plus coûteuse, les viticulteurs ont raison de s’interroger, explique Laurent Dartigoeyte, de la chambre d’agriculture de la Gironde, car les retraits de molécules ne sont pas terminés et les difficultés de désherbage risquent d’augmenter. L’alternance des matières actives sera plus difficile avec des risques plus importants d’inefficacité comme sur vulpins en grandes cultures ”. Travailler seulement ravailler sur 10 cm La conversion doit se faire progressivement en fonction de certains paramètres. D’abord, il ne faut pas confondre travail du sol sous le rang et désherbage mécanique. Inutile de travailler le sol sur 30 cm, ici l’enjeu est de travailler seulement les 10 premiers centimètres afin de mettre à nu les racines des adventices. Le tout sans abîmer bien sûr les racines superficielles de la vigne. Connaître la texture, la structure et les hétérogénéités intra-parcellaires sont indispensables pour choisir le matériel. Une visite et une démonstration du constructeur devraient s’imposer. Un seul outil n’est pas toujours suffisant sur une même exploitation et sur un même millésime. Un outil donnera satisfaction dans des conditions précises de type de sol ou des conditions d’hygrométrie du sol, qui sont des paramètres très variables. En définitive, un même outil peut faire du mauvais travail en février et être excellent en juin, ou être performant sur la butte de graves et ne rien désherber sur les bas-fonds argileux
M. -N. C.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn
« Depuis que je mets en place des techniques permacoles, j’ai réduit ma surface de 6,5 à 3,5 hectares »
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn, conduit son vignoble en essayant de respecter au mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole