Aller au contenu principal

Des sculptures en fil de fer de vigne

Le fil de fer de vigne a fait irruption dans la vie d’Alexia Carmona au hasard d’une promenade, il y a près de vingt ans. Depuis, il est devenu le matériau de prédilection de sa création artistique.

Alexia Carmona a trouvé dans les vieux fils de fer de vigne une source de création. Elle les transforme en sculptures notamment inspirées de la nature, du monde des bergers et des saltimbanques.
© J.P. BONINCONTRO

"J’étais avec mes enfants près d’une vigne qui venait d’être arrachée, raconte Alexia Carmona. J’ai ramassé une bobine de fil de vigne parfaitement enroulée et l’idée de m’en servir pour fabriquer un cadeau pour un ami m’est venue." C’est ainsi que naît sa première création, une sorte de flamant rose surdimensionné. "C’est sorti naturellement, ajoute-t-elle, comme si tout était en gestation depuis des années. "

Petit retour en arrière. Adolescente, Alexia Carmona vit à Paris. L’école ne lui plaît guère. Elle tient le coup et s’oriente vers des études d’architecte d’intérieur. Elle cherche sa voie, fait une pause d’un an dans une communauté chrétienne puis travaille pendant quatre ans, et avec bonheur, dans une petite agence de création pour L’Oréal. Après quoi, elle quitte Paris pour le sud de la France, d’abord dans le Lot. Quelques années plus tard, elle s’installe à Peyriac-de-mer dans l’Aude. C’est précisément là où débute son aventure créatrice avec le fil de vigne.

"Le dessin m’a animée depuis toute petite, ajoute-t-elle. Je me suis toujours sentie bien en dessinant. Mon papa, qui était un artiste du dimanche, avait un excellent coup de crayon et mon regard s’est nourri de ses peintures et ses dessins."

Grandes pièces aériennes et petits formats plus pratiques

Sa production en fil de vigne est d’abord peuplée de poules aux grandes pattes, de hérons, de moutons, de lutins et de lustres aux formes aériennes. La nature, le monde des bergers et des saltimbanques l’inspirent. Elle se régale de pouvoir créer seule dans son atelier. Puis sa production sort du monde féerique pour entrer dans ce qu’Alexia Carmona nomme sa période Christ, avec une pièce grandeur nature qu’elle produit après plusieurs mois sans inspiration. L’année suivante, dans une exposition, avec un autre personnage immense, elle rend hommage à son grand-père paternel, jeune Espagnol républicain exécuté en 1945. Depuis, une nouvelle période de recherche artistique a débuté pour Alexia Carmona à travers la série Empreintes où elle explore à travers un répertoire abstrait fait de volumes élancés l’idée de l’empreinte familiale sur nos vies. En dehors des grands formats, elle produit aussi des petites pièces plus faciles à vendre. Elle expose son travail sur des festivals d’art et depuis deux ans, elle participe avec enthousiasme aux chalets de Noël de Narbonne. Pour 2019, plusieurs projets lui tiennent à cœur comme celui d’ouvrir son "petit atelier de mer" à Narbonne-Plage. Seul bémol, Alexia Carmona a de plus en plus de mal à alimenter le stock de vieux fils de vigne bien patinés, mais pas rouillés, avec lequel elle travaille.

Travailler le fil de vigne a été pour moi une façon de rependre le dessin mais en 3D cette fois

Pour en savoir plus www.alexia-carmona.fr/biographie

Les plus lus

Gérard Genty a transmis une partie de son domaine à Anaïs Pertuizet.
Transmission : « J’ai restructuré une partie de mes parcelles viticoles »

Gérard Genty, ex-viticulteur à Lantignié, dans le Rhône, a opté pour un mélange de solutions lors de sa retraite. Une partie…

Le fonds d'urgence annoncé par Marc Fesneau en réponse à la crise viticole et aux manifestations vient d'être mis en place.
Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

Promis par le ministre de l’Agriculture suite aux manifestations, le fonds d’urgence est désormais opérationnel. Il est ouvert…

Crise viticole : Marc Fesneau annonce un plan de 230 millions d'euros

Invité ce mercredi 31 janvier sur Sud Radio, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a dévoilé les mesures du plan viticole…

Pellenc lance le châssis polvalent économique et évolutif Combiviti.
Pellenc Combiviti - Un châssis porte-outils économique et évolutif

Pellenc complète son offre en châssis polyvalents, avec un modèle d'entrée de gamme et évolutif.

Henri Serral, viticulteur dans l'Aude, réclame notamment un accès à l'eau.
Manifestations agricoles : « La situation est très critique, nous sommes en train de perdre le vignoble »

Henri Serral, viticulteur à Portel-des-Corbières, dans l’Aude, va aller manifester demain. Voici les trois mesures qu’il…

Le pulvé autonome Kfast est doté de quatre roues motrices et directrices.
Kubota/Fede - Un pulvérisateur automoteur et autonome pour les vignes et vergers

Kubota présente un robot de pulvérisation, le Kfast. 

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole