Aller au contenu principal

Auvergne-Rhône-Alpes
[Salon de l’agriculture] Vignerons coopérateurs et indépendants se relaient pour tenir le stand de l’AOC saint-pourçain

Pour faire découvrir l’AOC saint-pourçain aux visiteurs, la tenue du stand du syndicat est assurée la moitié de la semaine par les coopérateurs de la cave de l’Union des vignerons de Saint-Pourçain, puis par un vigneron indépendant le reste de la semaine.

Les coopérateurs de la cave de Saint-Pourçain tiennent le stand du syndicat la première partie de la semaine.
© J.GRAVÉ

Poussez les portes du Hall 3 dédié aux « produits et saveurs de France » et vous atterrirez tout droit en région Auvergne-Rhône-Alpes ! Immédiatement sur la gauche, le syndicat de l’AOC saint-pourçain partage son stand avec un producteur d’IGP bœuf charolais du bourbonnais et de charcuterie. « On fait une offre pour une assiette de charcuterie à 10€, un verre de saint-pourçain à 2,50 € », lance Quentin Billaud, vigneron coopérateur à la cave de Saint-Pourçain. Avec un collègue, il tient le stand du syndicat de l’appellation du lundi au mercredi, alors que deux autres adhérents de la coopérative ont assuré la permanence durant le weekend. « À partir de jeudi, c’est un vigneron indépendant qui prend le relais jusqu’à dimanche », explique-t-il. Une façon pour le syndicat qui participe au salon « depuis très longtemps » de mettre en avant les différents producteurs de son territoire, à part égale.

Fournisseurs du restaurant de la région Auvergne-Rhône-Alpes

« On n’est pas une appellation très connue, le salon de l’agriculture est une bonne vitrine », témoigne Quentin Billaud. Et à la cave de l’Union des vignerons de Saint-Pourçain, la coutume veut que ce soient les adhérents qui assurent la représentation de la structure dans les salons. « Les vins ne sont pas vinifiés chez nous mais on est une petite structure et c’est aussi notre rôle de les vendre », affirme le viticulteur. Bien mise en avant sur le stand, la cuvée La Ficelle 2019 interpelle les visiteurs. « On a aussi pas mal de gens qui viennent nous voir car ils ont bu nos vins le midi au restaurant de la région et ils veulent repartir avec une bouteille », s’amuse le coopérateur qui livre près de 80 bouteilles par jour au restaurateur. Dès jeudi, le restaurant régional changera sa carte puisque ce sont les vins d’un indépendant qui seront à déguster. Quant aux autres appellations de vins de la région, elles sont à découvrir à l’œnothèque située sur le stand de la région. Des dégustations y sont animées par des vignerons de chaque appellation tous les jours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole