Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[Salon de l’agriculture] Sur quels stands en apprendre plus sur la vigne et le vin ?

Il n’y a pas que des animaux au Salon de l’agriculture de Paris ! Trois stands proposeront des animations pour petits et grands autour de la vigne, des terroirs et du vin. La filière veut aussi expliquer au public ce qu’elle met en œuvre pour préserver l’environnement.     

Pour fêter ses 150 ans, le Concours général agricole (CGA) disposera d'un stand sous un immense chêne, "symbole de l'enracinement du concours dans le terroir et le patrimoine français".
© CGA

Le Pavillon des vins – Hall 2.2 stand A09

Pour sa dixième participation au Salon de l’agriculture, le Comité National des Interprofessions des Vins à appellation d'origine et à indication géographique (Cniv) met l’accent sur la découverte et l’expérience en famille. Diverses animations seront proposées sur le « pavillon des vins », stand de 200 m2, dont les « graines de sensation » déjà expérimentées l’année dernière. Les visiteurs seront invités à pousser les clapets contenant une dizaine de diffuseurs d’arômes caractéristiques des principaux cépages français, afin d’identifier ces senteurs. Pour les accord mets et vins, le pavillon des vins reconduit son format ludique mêlant improvisation et théâtre grâce à la présence sur le stand d’un sommelier et d’un comédien chargés d’assurer le show tout au long de la journée. « En fonction des interprofessions présentes sur le stand, l’animation sera spécifiquement orientée vers tel ou tel vignoble, ou restera générique », développe Etienne Laporte, consultant en communication pour le Cniv. Pour la première fois cette année, la thématique de la biodiversité sera abordée sur le Pavillon des vins à travers un système de questions/réponses accessible à partir de tourniquets et de cubes rotatifs. Confusion sexuelle, nichoirs à oiseaux, lombrics, ces sujets seront évoqués sous l’angle de la vulgarisation pour les rendre accessibles au plus grand nombre.

Le CNIV a par ailleurs travaillé avec l’Onisep pour mettre à disposition des fiches sur sept principaux métiers du vin, et les formations qui y conduisent. L'objectif est de faire connaître les besoins de la filière en terme d'emploi et pourquoi pas créer des vocations.

Enfin, pour les 6-12 ans, Vin et Société décline son jeu « Les incollables » en version digitale. Les quiz illustrés sur la vigne et le raisin sont classés en trois niveaux de difficulté (facile, moyen, expert) et seront en libre accès durant toute la durée du salon.

Les vignerons indépendants de France – Hall 2.2 stand A53

Sur l’artère permettant de passer du pavillon 2 au pavillon 3 se trouvera le stand des Vignerons Indépendants de France, divisé en trois grandes zones. Sur l’espace central réservé au Grand public, le thème mis cette année à l’honneur par le syndicat est celui de l’agroécologie. « Avec plus de 50% de nos 7000 adhérents inscrits dans une démarche environnementale, on est bien placés pour en parler », témoigne Jean-Jacques Jarjanette, directeur des Vignerons indépendants. Expositions, présentations didactiques, jeux pour petits et grands, différents formats seront utilisés pour initier les visiteurs aux principes de l’agroforesterie et aux bonnes pratiques pour restaurer la faune et la flore. Ce sera aussi l’occasion de s’informer sur la Haute valeur environnementale (HVE), certification portée à l’échelle nationale par les Vignerons indépendants. « Nous profitons du salon d’une part pour mettre en avant notre marque collective, et communiquer sur le fait que nous sommes nous aussi "des artisans". Et d’autre part pour assumer notre rôle de syndicat et d’opérateur économique auprès des nombreux politiciens et institutionnels présents au SIA », insiste Jean-Jacques Jarjanette.

 Après la théorie place à la pratique ! Toutes les heures, un atelier de dégustation sera animé par un professionnel. Les différentes fédérations se succèderont au fil des jours sur le stand des Vignerons indépendants afin de mettre en avant les vins de leur région. Il y en aura donc pour tous les goûts.

Le Concours Général Agricole – Hall 4 stand A002

Le Concours Général Agricole (CGA) a 150 ans et compte bien le fêter avec le public parisien ! Il sera difficile de rater le stand qui s’étendra sous un immense chêne, « symbole du lien étroit entre le concours et le terroir », indiquent les organisateurs du SIA.  En plus d’une exposition pédagogique qui rappellera l’ADN du concours, il sera possible de déguster les différentes produits primés, dont les prix d’excellence. Ces derniers concernent les produits ayant raflé des médailles chaque année depuis trois ans. Sur les 33 lauréats, 14 sont des domaines viticoles. Pour les décrypter, des experts seront présents sur le stand afin d’aider les visiteurs à se familiariser avec l’analyse sensorielle et les codes de la dégustation. Novices, amateurs ou experts, tout le monde est donc bienvenu !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole