Aller au contenu principal

Risque de gel en vigne : ce que l’on sait à l’heure actuelle

Une goutte d’air froid venant de la Baltique est annoncée pour ce weekend. Les modèles prédisent des températures entre -1 et -5°C pour l’ensemble de la France.

Une goutte froide est attendue pour ce weekend, faisant peser le risque de gelée noire sur les vignes ayant déjà débourré.
© Météociel

C’est un scénario qui ressemble tristement à celui de 2021, qui conduisit à un gel historique. Heureusement, la situation n’est pas exactement la même en ce début de printemps 2022. « Le cumul de températures depuis le 1er janvier est bien inférieur à celui de l’an dernier ; quasiment de moitié », a notifié Sébastien Payen, fondateur de Fruition Sciences, lors d’un webinaire le 29 mars. De fait, la végétation accuse un retard d’une semaine environ par rapport à l’an dernier, et encore davantage par rapport à 2020. Les premiers Bulletins de Santé du Végétal (BSV) à travers la France font état de stades majoritairement dans le coton, le stade pointe verte étant parfois observé et certains secteurs plus tardifs étant encore en dormance.

Il n’empêche, l’Hexagone attend l’arrivée d’une goutte d’air froid en provenance de la Baltique, qui pourrait entraîner un gel advectif (gelée noire). « Le modèle ECMWF, qui est pour moi le plus fiable en ce moment et à cette échéance, prévoit des températures entre -1 et -5 °C sur la France », avertit Emmanuel Buisson, expert météo chez Weather Mesures. Les régions les plus exposées seraient a priori celles du Nord-Est (Alsace, Champagne, Bourgogne…) ; de la vallée de la Loire (et davantage en Centre-Val de Loire) et dans une moindre mesure les régions des Charentes et du Sud-Ouest. En vallée du Rhône et en Provence, où le risque est plus faible, tout dépendra de l’écoulement de l’air froid (de potentiels glissements des Alpes pourraient, par exemple, affecter la côte d’Azur).

Encore vagues, ces prévisions vont s’affiner au fur et à mesure des heures et jours qui viennent. Quoi qu’il en soit, la vigilance est de mise dans les parcelles où le débourrement a déjà commencé. Pour prévenir l’accentuation d’éventuels dégâts en cas de gel, il est bon d’arrêter dès maintenant le travail du sol pour éviter le relargage d’humidité. Et de préparer le matériel de lutte pour ceux qui sont équipés. Pour rappel, les solutions de brassage d’air sans chauffage ne sont pas efficaces dans le cas d’un gel advectif…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Avec l’enjambeur GSE, Grégoire renforce sa gamme pour vignes étroites
C’est en Champagne que Grégoire a annoncé la sortie du GSE, son nouveau tracteur enjambeur double rang destiné aux vignes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole