Aller au contenu principal

Retour du dynamisme pour corbières

En Languedoc, après des années difficiles, corbières retrouve un certain dynamisme économique grâce à une maîtrise des volumes mis sur le marché.

Xavier de Volontat, 
président de l’ODG Corbières. “ Nous constatons, en 2013, une reprise des installations 
sur l’appellation. ”
Xavier de Volontat,
président de l’ODG Corbières. “ Nous constatons, en 2013, une reprise des installations
sur l’appellation. ”
© M. Ivaldi

“ Vous me connaissez, je suis têtu ”, s’amuse Xavier de Volontat, président de l’ODG corbières. Il a fallu en effet une certaine obstination pour inverser la dégringolade des prix débutée en 2003 qui a provoqué l’arrachage de 2000 hectares à la fin des années 2000. “ Aujourd’hui, la situation est stabilisée ”, constate le président. Les volumes vendus avoisinent les 420 000 hl (100 000 hl de moins qu’il y a dix ans) et les prix à la production suivent une douce pente ascendante pour atteindre les 100-110 euros/hl en moyenne. Cette pente, le président souhaite qu’elle poursuive son envol sur les trois ans à venir. Car aujourd’hui, les coûts de production, estimés à 4500-5000 euros/ha, sont tout juste couverts. Des cours à 120-130 euros/hl permettraient de relancer des investissements qui restent timides. Un indicateur, cependant, laisse penser que la reprise est bien là. En 2010, l’appellation a accueilli une vingtaine d’installations. Du jamais vu sur les cinq dernières années, où les doigts de la main étaient amplement suffisants pour dénombrer les nouveaux viticulteurs.

Augmenter les rendements


Si cette reprise se confirme, c’est l’offre qui risque de faire défaut car les stocks sont à dix mois suite à l’enchaînement de faibles vendanges durant les dernières années. Faut-il planter  de nouvelles parcelles pour faire face au risque de pénurie ? Xavier de Volontat penche davantage pour une augmentation des volumes issue d’une hausse des rendements d’environ 2 à 3 hl/ha (soit une hausse de 8 % des volumes produits). Les rendements moyens sont en effet en baisse suite à des impasses sur les amendements. La voie de la progression par l’augmentation des surfaces est ainsi écartée. Dans les cinq ans qui viennent l’enjeu sera d’ailleurs de parvenir à maintenir les hectares en production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole