Aller au contenu principal
Font Size

Retour du dynamisme pour corbières

En Languedoc, après des années difficiles, corbières retrouve un certain dynamisme économique grâce à une maîtrise des volumes mis sur le marché.

Xavier de Volontat, 
président de l’ODG Corbières. “ Nous constatons, en 2013, une reprise des installations 
sur l’appellation. ”
Xavier de Volontat,
président de l’ODG Corbières. “ Nous constatons, en 2013, une reprise des installations
sur l’appellation. ”
© M. Ivaldi

“ Vous me connaissez, je suis têtu ”, s’amuse Xavier de Volontat, président de l’ODG corbières. Il a fallu en effet une certaine obstination pour inverser la dégringolade des prix débutée en 2003 qui a provoqué l’arrachage de 2000 hectares à la fin des années 2000. “ Aujourd’hui, la situation est stabilisée ”, constate le président. Les volumes vendus avoisinent les 420 000 hl (100 000 hl de moins qu’il y a dix ans) et les prix à la production suivent une douce pente ascendante pour atteindre les 100-110 euros/hl en moyenne. Cette pente, le président souhaite qu’elle poursuive son envol sur les trois ans à venir. Car aujourd’hui, les coûts de production, estimés à 4500-5000 euros/ha, sont tout juste couverts. Des cours à 120-130 euros/hl permettraient de relancer des investissements qui restent timides. Un indicateur, cependant, laisse penser que la reprise est bien là. En 2010, l’appellation a accueilli une vingtaine d’installations. Du jamais vu sur les cinq dernières années, où les doigts de la main étaient amplement suffisants pour dénombrer les nouveaux viticulteurs.

Augmenter les rendements


Si cette reprise se confirme, c’est l’offre qui risque de faire défaut car les stocks sont à dix mois suite à l’enchaînement de faibles vendanges durant les dernières années. Faut-il planter  de nouvelles parcelles pour faire face au risque de pénurie ? Xavier de Volontat penche davantage pour une augmentation des volumes issue d’une hausse des rendements d’environ 2 à 3 hl/ha (soit une hausse de 8 % des volumes produits). Les rendements moyens sont en effet en baisse suite à des impasses sur les amendements. La voie de la progression par l’augmentation des surfaces est ainsi écartée. Dans les cinq ans qui viennent l’enjeu sera d’ailleurs de parvenir à maintenir les hectares en production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole