Aller au contenu principal
Font Size

OCM
Restructuration : les aides revues à la baisse

Devant le nombre des intentions des viticulteurs à faire de la restructuration, FranceAgriMer a dû revoir les aides à la baisse.

LA RÉVISION DES AIDES À LA RESTRUCTURATION pose une nouvelle fois la
question de la gestion des aides communautaires et de l’anticipation des demandes.
LA RÉVISION DES AIDES À LA RESTRUCTURATION pose une nouvelle fois la
question de la gestion des aides communautaires et de l’anticipation des demandes.
© P. Cronenberger

“Depuis le comité vin de novembre, au cours duquel nous avions décidé de revenir aux modalités de 2008- 2009 concernant les aides à la restructuration, les perspectives en matière de plantation se sont accrues de façon importante. Or, la mesure étant financée sur une enveloppe fermée — il reste 150 millions d’euros — le risque était de ne plus avoir un budget suffisant pour financer les mesures de restructuration au cours des prochaines campagnes, c’est-à-dire 2011- 2012 et 2012-2013 ”, explique Anne Haller, de FranceAgriMer. Le comité vin de l’Office a donc pris la décision de revoir le montant des aides à la restructuration en décembre dernier. Il s’agit de donner les règles en la matière le plus tôt possible dans la campagne, plutôt que de les modifier en fin de campagne au moment des paiements, indique l’Office. Cette baisse de financement va-t-elle permettre de donner un coup d’arrêt suffisant aux intentions de restructurer le vignoble ? Il est probable qu’elle joue le jeu de la douche froide mais elle ne sera certainement pas déterminante dans le choix des vignerons à restructurer ou non. C’est plutôt du côté de Bruxelles qu’il faut aller chercher la réponse. Car si les viticulteurs ont été si nombreux à se lancer dans la restructuration, c’est que la Commission européenne ne donnait aucun signal permettant de savoir si la restructuration se poursuivrait au-delà de la fin de l’OCM, c’est-à-dire au-delà de 2013. Les vignerons ont préféré profiter d’une aide qui peut-être vivait ces derniers jours…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole