Aller au contenu principal

OCM
Restructuration : les aides revues à la baisse

Devant le nombre des intentions des viticulteurs à faire de la restructuration, FranceAgriMer a dû revoir les aides à la baisse.

LA RÉVISION DES AIDES À LA RESTRUCTURATION pose une nouvelle fois la
question de la gestion des aides communautaires et de l’anticipation des demandes.
LA RÉVISION DES AIDES À LA RESTRUCTURATION pose une nouvelle fois la
question de la gestion des aides communautaires et de l’anticipation des demandes.
© P. Cronenberger

“Depuis le comité vin de novembre, au cours duquel nous avions décidé de revenir aux modalités de 2008- 2009 concernant les aides à la restructuration, les perspectives en matière de plantation se sont accrues de façon importante. Or, la mesure étant financée sur une enveloppe fermée — il reste 150 millions d’euros — le risque était de ne plus avoir un budget suffisant pour financer les mesures de restructuration au cours des prochaines campagnes, c’est-à-dire 2011- 2012 et 2012-2013 ”, explique Anne Haller, de FranceAgriMer. Le comité vin de l’Office a donc pris la décision de revoir le montant des aides à la restructuration en décembre dernier. Il s’agit de donner les règles en la matière le plus tôt possible dans la campagne, plutôt que de les modifier en fin de campagne au moment des paiements, indique l’Office. Cette baisse de financement va-t-elle permettre de donner un coup d’arrêt suffisant aux intentions de restructurer le vignoble ? Il est probable qu’elle joue le jeu de la douche froide mais elle ne sera certainement pas déterminante dans le choix des vignerons à restructurer ou non. C’est plutôt du côté de Bruxelles qu’il faut aller chercher la réponse. Car si les viticulteurs ont été si nombreux à se lancer dans la restructuration, c’est que la Commission européenne ne donnait aucun signal permettant de savoir si la restructuration se poursuivrait au-delà de la fin de l’OCM, c’est-à-dire au-delà de 2013. Les vignerons ont préféré profiter d’une aide qui peut-être vivait ces derniers jours…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt dans l'Entre-deux-mer, a réduit ses IFT de 30% en dix ans en actionnant plusieurs leviers. © J.Gravé
IFT: « Je suis sorti de l’état d’esprit où il fallait surprotéger la vigne »
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt, a rejoint le réseau ferme Dephy-Est Gironde en 2012. Il a depuis réduit ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole