Aller au contenu principal

ILS LE FONT AUX ÉTATS-UNIS
Réduire les caractères herbacés des vins rouges

Le Centre de recherche en chimie œnologique de Virginie a déterminé les facteurs influençant la teneur en composés herbacés dans les vins rouges grâce à une étude menée par le professeur Bruce Zoecklein. Les molécules chimiques, pyrazines, phénols et acides gras poly-insaturés, responresponsables du caractère herbacé sont essentiellement présentes dans les parties vertes de la grappe et dans les baies. Certains composés soufrés peuvent également développer des arômes végétaux sous l’effet de l’oxydation et de ce fait changer le caractère herbacé du vin.

Favoriser la maturité

La présence de composés herbacés dans le raisin dépend de la maturité de ce dernier dernier. L’étude préconise de favoriser la maturation des baies en augmentant l’exposition, en diminuant l’excès de végétation et de vigueur, et en diminuant l’humidité du sol. Au chai, le professeur explique également que certaines actions favorisent l’extraction des composés herbacés. La présence de feuilles dans la cuve est à proscrire car les feuilles contiennent cinq fois plus de pyrazine que les grappes. De même, les fragments de rafles présents dans le moût après éraflage ont des conséquences dramatiques, et le professeur conseille vivement d’installer des tables de tri en sortie d’érafloir pour éliminer ces fragments indésirables. L’élimination des pépins, au moment d’un délestage par exemple, permet également de diminuer les caractères herbacés du vin, selon Bruce Zoecklein. Enfin, il semblerait que la microoxygénation ait un impact sur les composés soufrés qui entraîneraient un changement de la perception des caractères végétaux du vin. M. -E. K.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole