Aller au contenu principal

vallée du rhône
Rachat de Raphaël Michel par Labruyère : oui, mais

Le groupe mâconnais Labruyère travaille depuis plusieurs semaines sur le rachat du négociant de la vallée du Rhône, Raphaël Michel. Pour mémoire, ce dernier a été mis en procédure de sauvegarde et plusieurs de ses filiales placées en redressement judiciaire. « Nous négocions depuis plusieurs semaines avec les créanciers pour étudier la reprise de cette entreprise, confirme Sébastien Bouvet-Labruyère, chargé du dossier. Son modèle économique est bon, dans un marché qui est favorable et avec des infrastructures qui possèdent les bonnes certifications. » Ces négociations ont fait repousser la date de séance du tribunal de commerce de Montpellier qui devait statuer depuis mi-mars sur le sort du vraqueur. Aujourd’hui, la question est juridique et judiciaire. Labruyère ne veut pas reprendre une entreprise mise en examen en tant que personne morale. Les procédures commerciales et pénales étant indépendantes, les juges du tribunal de commerce restent incompétents sur ce volet. Une solution juridique pourrait se dessiner avec la cession du fonds de commerce plutôt que la reprise de raison sociale.

Les dettes auprès de la production seraient honorées

« Pour redorer l’entreprise, nous œuvrons pour être exemplaires avec les fournisseurs », reprend Sébastien Bouvet-Labruyère. Le passif avoisine les 23 millions d’euros. Le groupe bourguignon aurait trouvé un accord sur les 14 M€ de dettes avec les banques qui préfèrent un accord à dépôt de bilan. Les 5 M€ de dettes auprès de la production, notamment auprès de 15 caves, seraient honorées. Près de 1 M€ concerne des fournisseurs divers. Le reste porte sur des dettes fiscales, sociales et des amendes. L’entreprise compte encore une quarantaine de salariés dont deux cadres mis en examen cet hiver, à l’image de Guillaume Ryckwaert, dirigeant de l’entreprise, inquiété depuis le début de l’affaire en juin dernier. Aujourd’hui, le principal actif matériel reste les 100 000 hl de cuverie neuve situés sur son siège de Piolenc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole