Aller au contenu principal

ILS LE FONT AUX ÉTATS-UNIS
Quand le chardonnay voit rouge

Vous en avez rêvé? Alvin Pack, l’un des propriétaires du domaine County’s Green Creek, implanté en Caroline du Nord, l’a fait. Depuis quelques mois, il propose, au prix de 22 $ la bouteille un vin de cépage chardonnay rouge! Le premier de l’histoire, paraît- il. Pour obtenir cette couleur étonnante, ce que d’aucuns jugeront comme un vigneron novateur et d’autres comme un habile homme de marketing, a recours au cépage hybride chambourcin. Les grappes de ce dernier sont pressées et le jus obtenu est ajouté au moût de chardonnay. Ce qui permet à celui-ci d’obtenir cette rougeur a priori incongrue. Selon son inventeur, ce red chardonnay utilise en fait à l’envers le processus requis pour produire un merlot blanc, en évitant de laisser trop longtemps en contact la pellicule du raisin avec le jus.

Plus d’hésitations entre rouge et blanc

Ce nouveau vin constitue, toujours selon son promoteur, une réponse à une demande du marché, offrant une nouvelle opportunité de choix aux consommateurs par son goût unique et une alternative à tous ceux qui hésitent entre boire un verre de vin blanc ou de vin rouge. Le red chardonnay a reçu les honneurs du magazine américain Wine Enthusiast. Une dégustation à l’aveugle a été organisée au siège du journal et aucun des dégustateurs n’a su reconnaître le nom du cépage. Et pour cause!

C. G.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole