Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Beaujolais
Première vendange pour les cépages métis


Suite à la plantation en 2001 de dix-huit cépages métis dans le Beaujolais, 2004 aura été leur première année de vendange et sera ainsi la première année de vinifications tests afin de mesurer leur intérêt pour la filière beaujolaise. « Il nous faudra encore cinq à six ans pour savoir si certains métis seront vraiment intéressants ou non, indique Jean-Michel Desperrier, responsable de la sélection du matériel végétal à la Sicarex du Beaujolais. Certains cépages semblent donner des vins plus structurés, voire pour certains plus muscatés. Au final, on espère obtenir au moins deux cépages originaux : un à l´aspect plus fruité pour des primeurs et un autre plus structuré pour des vins de garde ». Débutées dans les années 70 à l´Inra de Colmar, les études sur les métis pour le Beaujolais portaient tout d´abord sur des métis pinot/gamay et visaient à exprimer la typicité du gamay tout en lui apportant plus de finesse, de degré et une plus grande résistance à la pourriture.
Au fil des sélections, d´autres géniteurs, notamment des cépages allemands et le cabernet, ont permis d´aboutir à ces dix-huit métis jugés intéressants après microvinifications. A noter, qu´il n´y a pas d´hybrides (obtenus par croisement de deux espèces différentes) testés. A l´heure où l´interprofession beaujolaise s´intéresse à la création de vins de pays, l´usage de ces éventuels cépages métis restera, s´ils sont agréés par l´Inao dans quelques années, également à définir : soit ils seront vinifiés en pur ou en assemblage avec le gamay historique.
Ce métis pinot/gamay sera peut-être un des deux cépages originaux que le Beaujolais espère obtenir après plusieurs vinifications-tests.©Sicarex Beaujolais
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le thym, un bon couvre-sol pour le rang de vigne en terrain séchant
Les premiers essais menés dans le cadre du programme Casdar PlacoHB au lycée de Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire montrent…
Vignette
Jean-Baptiste Ancelot : "la remise au goût du jour des cépages oubliés est une vraie tendance"
Jean-Baptiste Ancelot est l’auteur de Wine Explorers, un livre où il raconte le tour du monde des pays viticoles…
Vignette
Jérôme Despey réclame un audit de la gestion des aides vitivinicoles
Lors d’une conférence de presse organisée au siège de la FNSEA le 10 octobre, Jérôme Despey a pris sa casquette de président de…
Vignette
Pourquoi les Wine Funders ont-ils envie d’investir ?
Jeudi 19 septembre, la plateforme de financement participatif Wine Funding a donné rendez-vous à de potentiels investisseurs afin…
Vignette
Extension en vue pour le logo CAB
Lancé en 2018 par Sudvinbio pour soutenir les vins d’Occitanie en conversion à l’agriculture biologique, le logo CAB s’étend…
Vignette
Vieilles vignes et grands vins, une affaire de génétique
Les caractéristiques agronomiques des vieilles vignes et la qualité organoleptique de leurs raisins découlent d’une modification…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole