Aller au contenu principal

Demain
Prédire l’état hydrique des vignes

Le modèle prédictif de l’état hydrique des vignes, sur lequel planchent Montpellier SupAgro et l’Inra de Pech Rouge, permettra d'extrapoler une mesure sur un site de référence à tout un domaine ou tout un bassin de production.
Le modèle prédictif de l’état hydrique des vignes, sur lequel planchent Montpellier SupAgro et l’Inra de Pech Rouge, permettra d'extrapoler une mesure sur un site de référence à tout un domaine ou tout un bassin de production.
© M-E. Koralewski

 

Montepllier SupAgro, l'Inra de Pech Rouge et l'IFV planchent à la mise en œuvre d'un modèle prédictif de l'état hydrique des vignes. L'objectif de ce modèle et de pouvoir prédire spatialement l'état hydrique des vignes à partir d'un minimum de mesures. Pour établir ce modèle sur un site de production, deux années d'étalonnage sont nécessaires. Cet étalonnage consiste à réaliser des mesures de potentiel hydrique de base, qui permettent d'estimer l'état hydrique des plantes, à la fois sur un site de référence et sur les autres sites, que l'on voudra par la suite « prédire », répartis sur le territoire choisi. « Les premières années permettent de modéliser dans le temps les écarts entre les sites à prédire et le site de référence. Une fois l'étalonnage réalisé, il n'est plus nécessaire de réaliser des mesures sur tous les sites mais seulement sur le site de référence à partir duquel l'état hydrique des autres sites pourra être extrapolé », explique Bruno Tisseyre, enseignant chercheur à Montpellier SupAgro.

 

Choisir les sites à prédire

 

Pour que ce modèle fonctionne, les sites de référence et les sites « à prédire » doivent présenter des caractéristiques climatiques et un comportement hydrique des sols similaires. « Si l'on veut prédire l'état hydrique des plantes sur deux types de sols très différents il faudra prévoir deux sites de référence lors de l'étalonnage même si le climat est homogène », indique Bruno Tisseyre. Le modèle n'est pour l'heure pas opérationnel. « Nous y travaillons depuis quatre ans et sommes en phase de validation et de transfert avec l'IFV. Le modèle prédictif que nous avons validé sur la station expérimentale de Pech-Rouge doit être testé sur d'autres sites afin d'en évaluer la faisabilité et valider la pertinence de nos hypothèses. Nous travaillons également à l'optimisation de la phase d'étalonnage afin d'obtenir le meilleur modèle possible en limitant au maximum le nombre de mesures », précise le chercheur.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
La tireuse de bois VSE230 complète la VSE 430 et s'en distingue par un tirage des bois par le bas.
Provitis – La VSE 230 tire les bois vers le bas
Le constructeur alsacien Provitis propose un second modèle de tireuse de bois.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole