Aller au contenu principal

Reforme des AOC
Pourquoi la facture va être plus salée

La réforme va bon train dans les appellations. Si nul n’est encore en mesure de dire quel sera son coût exact, une chose est sûre : la facture sera plus élevée

Le coût global du contrôle comprend le coût du contrôles interne, réalisé par les organismes de défense et de gestion et du contrôle externe réalisé par les organismes d'inspection ou de contrôle.
Le coût global du contrôle comprend le coût du contrôles interne, réalisé par les organismes de défense et de gestion et du contrôle externe réalisé par les organismes d'inspection ou de contrôle.
© DR
« Non, il n'est pas possible de chiffrer le coût de la réforme, car tous les organismes de défense et de gestion (ODG) n'ont pas fixé le montant de leur cotisation, de même que les organismes de contrôle. Par ailleurs, l'INAO est un institut territorialisé. Les centres régionalisés ont peut-être des chiffres plus précis que nous» indique l'INAO. Et même si le mot d'ordre politique donné est d'essayer de réaliser la réforme à coût constant, la Cnaoc reconnaît aujourd'hui : « les cotisations augmenteront ».

Des disparités entre les régions

Il est très difficile de dresser un bilan global du coût de la réforme car les situations varient d'un syndicat à l'autre. « Dans les appellations où il y avait un sous-investissement dans le contrôle réalisé par les syndicats, la réforme leur demande un pas supplémentaire » explique la Cnaoc. Pour ceux-là, le coût global du contrôle risque d'augmenter. Mais, la réforme amène aussi des réductions de coûts. « Dans les régions où les contrôles sont mutualisés il sera possible de réaliser une économie d'échelle. Par ailleurs, il est possible de réaliser des arbitrages qui seront source d'économie» assure la Cnaoc. Et, selon le syndicat du minervois, l'objectif est de maintenir un coût des contrôles en dessous de 80 centimes d'euro/hl, qui correspond au plafond législatif de l'ancienne cotisation agrément.
La cotisation à l'ODG risque d'être supérieure à celle précédemment versée aux syndicats pour financer leur mission syndicale, car leurs missions ont été élargies. Cette augmentation sera variable suivant les cas et l'activité qu'avait le syndicat d'appellation. L'augmentation viendra également de la fin de la mission d'agrément transférée à l'organisme d'inspection (OI) ou de contrôle (OC). 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le robot de pulvérisation viticole Yanmar YV01 a fait ses premières armes dans le vignoble champenois.
Yanmar robotise la pulvérisation viticole
Le constructeur japonais Yanmar a dévoilé au salon champenois Viteff un robot dédié à la pulvérisation viticole.
31 dossiers ont été retenus par le jury du Sitevi Innovations Awards
Sitevi Innovations Awards - Quels sont les nominés ?
En attendant de connaître les lauréats du Sitevi Innovation Awards, le Sitevi dévoile les nominés que le jury international a…
[VIDEO] Vacuum bug aspire les cicadelles de la flavescence dorée
Aspirer Scaphoideus titanus sur les feuilles de vigne plutôt que de traiter pourrait être une voie d'avenir pour limiter les…
Pellenc acquiert une part minoritaire d'AgreenCulture.
Pellenc se rapproche des robots autonomes d'Agreenculture
Pellenc prend une participation dans la startup toulousaine Agreenculture. 
Des systèmes de tri repensés
Des systèmes de tri repensés
Pour les vendanges 2021, Pellenc Pera Œnoprocess fait évoluer sa gamme de machines de tri mécanique et visionique. En voici les…
[ VIDEO] "Comment nous sevrons la vigne en trois étapes"
Deux vignerons du chablisien suppriment les racines secondaires, ou radicelles, de leurs jeunes pieds, afin d’obliger la vigne à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole