Aller au contenu principal

Prophylaxie
Pour la mise en place d’une lutte spécifique contre le bois noir

Selon de premiers résultats, les modes de propagation de la flavescence dorée et du bois noir seraient différents. D’où la necessité de définir une lutte spécifique contre ces deux jaunisses contrairement à ce que préconise la législation.

« Selon la législation actuelle, une souche de vigne présentant un faciès flavescence dorée ou bois noir doit être impérativement arrachée. Si cette solution est effectivement la seule à mettre en œuvre dans les cas de flavescence dorée, pour le bois noir, on peut envisager des moyens de lutte moins radicaux », indique Cédric Lecareux, de la chambre d'agriculture de l'Aude. Une première étude menée en Alsace dans le cadre du réseau national de recherche expérimentation sur le bois noir, a montré que si l'on procédait à l'élimination des orties (urtica dioica), plante hôte favorite du vecteur du bois noir, en l'occurrence Hyalesthes obsoletus,  on éliminait de fait la source de contamination du bois noir.

Une maladie transmise par le matériel végétal

En Languedoc-Roussillon, où le bois noir coexiste avec la flavescence dorée, ce qui n'est pas le cas en Alsace, en plus de l'ortie, le liseron (convolvulus arvensis) a également été désigné comme plante hôte plutôt très privilégiée par l'insecte vecteur. Il a toutefois été constaté sur des parcelles pourtant peu envahies par du liseron une propagation de la maladie qui dans ce cas, serait transmise par le matériel végétal. Néanmoins, fort de ces premiers éléments techniques, Cédric Lecareux estime qu'on ne peut traiter sur un même plan bois noir et flavescence, car si ces deux maladies ont des symptômes identiques, les conséquences notamment épidémiologiques de cette dernière sont autrement plus lourdes. « Même dans les communes soumises à l'arrêté préfectoral de lutte contre les jaunisses, si au moins 1 % des souches sur une parcelle sont atteintes, on pratique un test pour déterminer s'il s'agit de flavescence ou de bois noir. Dans le premier cas, on arrache. Dans le second, s'il y a présence de liseron, on l'éradique et on suit l'évolution de la parcelle. Cela va à l'encontre de la loi mais techniquement, c'est ce qu'il faut faire. Nous avons pu ainsi assainir des parcelles sans destruction de souches ». En-dessous d'1 % de souches atteintes, l'arrachage étant de mise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole