Aller au contenu principal
Font Size

Pinaroïde, ou la photo « instant tannique »

À Saint-Gervais dans le Gard, Frédéric Boucq développe ses photos avec un révélateur peu commun : le vin ! Convivialité garantie.

Lors du week-end de la Balade du Primeur, le vin nouveau du domaine Clavel, à Saint-Gervais dans le Gard, n’a pas seulement servi à ravir les papilles. Il a également permis aux visiteurs de se faire tirer le portrait. Ancien facteur et amateur photo de longue date, Frédéric Boucq y présentait son « Pinaroïde ». Un concept alliant la magie de la photo à celle du vin. « L’idée m’est venue pour le mariage d’amis qui m’avaient demandé d’être leur photographe, explique-t-il. Je leur ai proposé un petit atelier, afin que les gens puissent repartir avec leur photo souvenir. » Fasciné par la photographie argentique, il acquiert alors une chambre photographique et une chambre noire, pour travailler à l’ancienne, comme au XIXe siècle. Seulement, le processus de révélation de la photo argentique nécessite l’emploi de composés toxiques, ce qui n’est pas au goût du photographe amateur. Il cherche alors des recettes de révélateur écolo. « Il en existe beaucoup à base de café », indique-t-il. Au détour d’une page internet, il apprend que le vin aurait le même effet. Conquis par l’idée, il réalise ses premiers essais, qui se révèlent concluants. « Le vin rouge fonctionne tout aussi bien que les produits chimiques, et il est bien meilleur pour l’environnement, assure-t-il. Mais surtout, c’est bien plus insolite ! »

Les polyphénols contenus dans le vin servent d’agents révélateurs

L’atelier du « Pinaroïde » comprend plusieurs étapes. Le photographe capture l’image sur une plaque photosensible, installée dans la chambre photographique. Cette plaque passe ensuite dans un liquide révélateur (du vin rouge et de la vitamine C) puis dans un fixateur, le tout dans la chambre noire. Frédéric Boucq obtient ainsi un négatif, qu’il prend en photo avec son Ipad, dont un logiciel inverse les couleurs. Il ne lui reste alors plus qu’à imprimer le cliché. « L’idée, c’est de passer un bon moment, commente le photographe. Les gens suivent les étapes et repartent avec une belle photo d’eux. Le fait qu’elle soit développée dans du vin les amuse beaucoup, et donne une bonne anecdote à raconter. » Loin d’être dans une démarche passéiste, Frédéric Boucq, qui travaille tout aussi volontiers avec le numérique, utilise cet atelier pour faire comprendre le fonctionnement de la photo. « Puis il y a un côté artisan que les gens aiment bien. On travaille devant eux, et contrairement au numérique on n’a pas droit à l’erreur », ajoute-t-il. Avec son « Pinaroïde », Frédéric Boucq permet ainsi à la photo de garder les attributs du vin : la convivialité !

" Développer les photos dans du vin crée une atmosphère plus conviviale "

(((LOGO @)))

Retrouvez le Pinaroïde sur www.fredlefacteur.jimdo.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole