Aller au contenu principal

Pas de gros blocages sur l’étiquetage des ingrédients du côté des consommateurs

Les consommateurs ne sont pas réfractaires à la présence d’ingrédients dans le vin, à condition que la liste ne soit pas trop longue, et qu’on leur explique brièvement à quoi ils servent. Le point avec l’association Oenoppia.

La réglementation adoptée le 7 décembre dernier impose l'information nutritionnelle sur l'étiquette physique, mais la liste des ingrédients peut être dématérialisée.
La nouvelle réglementation sur l'étiquetage impose l'information nutritionnelle sur l'étiquette physique, mais la liste des ingrédients peut être dématérialisée.
© J. Gravé

Début décembre dernier, la réglementation sur l’étiquetage des vins, mesure issue de la réforme de la PAC, est entrée en vigueur dans l’Union européenne. La valeur nutritionnelle des vins ainsi que la liste des ingrédients qui les composent seront donc obligatoires après une période de transition de deux ans, soit début décembre 2023. « Mais la grande distribution va commencer à mettre la pression dès cette année », prévient Ignacio Sanchez Recarte, secrétaire général du Comité européen des entreprises du vin (CEEV).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole