Aller au contenu principal

Stratégie
Objectif compétitivité pour les coopératives

Dans un marché devenu mondial, le paysage coopératif évolue pour assurer la pérennité des entreprises. Investissements commerciaux, regroupements et alliances sont au programme.

 Le mouvement de restructuration des caves coopératives s’accélère. Et il est possible qu’il s’intensifie à court terme. C’est d’ailleurs le souhait de Denis Verdier, président de la Confédération des coopératives viticoles françaises (CCVF), qui affirme sans détours : « Je souhaite qu’il y ait un mouvement de concentration des coopératives ». Et il est grand temps qu’une restructuration s’opère car les indicateurs économiques sont au rouge comme le montre une étude menée par l’unité mixte de recherche du Moisa (Inra de Montpellier) sur les coopératives et le négoces réalisant un chiffre d’affaires de plus de trois millions d’euros par an. Depuis 2002, le chiffre d’affaires des caves coopératives a diminué de 11%. « Elles commercialisent 36% des volumes globaux transitant par l’aval, mais ne représentent que 27% du chiffre d’affaires total » indique également cette étude. La coopération manque donc d’efficience et sa restructuration paraît nécessaire pour endiguer le mal. Reste à savoir comment procéder pour que le résultat de ce processus soit effectivement une amélioration de la compétitivité . Et là, les choses sont loin d’être gagnées car les coopératives doivent intégrer une véritable logique d’entreprise et modifier leur culture.

Sommaire du dossier :
Les coopératives doivent mesurer l'immatériel
Stratégie vrac pour les terroirs de la voie domitienne
Les vignerons indépendants invités dans une union
La fusion est un moyen et non un objectif

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole