Aller au contenu principal

Nouvelle impulsion pour le plan Écophyto

Le nouveau plan de réduction des produits phytosanitaires sera basé sur la recherche et l'innovation.
© EcophytoPIC

Une augmentation de 12 % de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques depuis 2014. C’est l’amer constat qu’on fait les ministres de la Transition écologique, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Enseignement supérieur lors du comité d’orientation stratégique et de suivi du plan Écophyto en juillet dernier. Bien que ces derniers aient relevé des avancées, telles que le réseau Déphy et le déploiement des CEPP, ils ont souhaité donner une nouvelle impulsion au plan, qui actualise et renforce la version II, sous le nom d’Écophyto II +. Pour cela, les ministres ont décidé de cibler plus particulièrement des actions de recherche appliquée et de transfert de l’innovation, ainsi que le déploiement des collectifs d’agriculteurs, dans le cadre des 71 millions d’euros de crédits annuels alloués au plan. Les outils du Grand plan d’investissement (5 milliards d’euros) seront également mobilisés pour soutenir le développement de solutions technologiques en agroéquipements et en biocontrôle.

Encourager la substitution du glyphosate lors du renouvellement d’AMM

Les ministres ont de surcroît annoncé un programme de recherches prioritaire, doté de 30 millions d’euros, destiné à accroître la mobilisation de la communauté scientifique. Mais pour la Confédération paysanne, le compte n’y est pas. « Ce plan pérennise un modèle qui a atteint ses limites sociales, sociétales et environnementales », estime-t-elle. Le syndicat regrette également que la mobilisation des financements se fasse sur la recherche, qui ne s’adresse toujours pas directement aux paysans pour les accompagner dans le changement. De son côté, la Fnsea se dit également prudente, et ne partagera l’enthousiasme des pouvoirs publics que lorsque ces derniers ajusteront leurs moyens à leurs ambitions. Par ailleurs, les ministres ont acté que les renouvellements d’AMM par l’Anses de produits à base de glyphosate ne seront délivrés que pour trois ans, afin d’encourager la substitution. Le plan Écophyto II + sera soumis à consultation publique à l’automne prochain et publié avant fin 2018.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole