Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Trois questions à Thierry Coste
" Nous souhaitons la suppression des barrières tarifaires aux États-Unis "

L’Union européenne et les États-Unis engagent un processus de négociation afin de réviser l’accord bilatéral sur le commerce. Président du groupe de travail “ vin ” du Copa-Cogeca, Thierry Coste explique ce qui est en jeu.

Thierry Coste, président du groupe de travail “ vin ” du Copa-Cogeca. “ Nous mettons en place une réflexion qui doit aboutir sur un cahier des charges précis. ”
Thierry Coste, président du groupe de travail “ vin ” du Copa-Cogeca. “ Nous mettons en place une réflexion qui doit aboutir sur un cahier des charges précis. ”
© DR

 


Les taxes douanières imposées aux vins européens à l’entrée sur le sol américain pourraient-elles évoluer ?


Notre demande est de les supprimer. Aujourd’hui, les vins européens, et notamment ceux
commercialisés en vrac, sont handicapés par rapport à des vins d’origine chilienne, sud-africaine ou encore australienne. Ainsi les vins européens s’acquittent de 1,45 centime par litre quand ceux de l’Afrique du Sud entrent sans taxe. Selon la Commission européenne, il devrait y avoir des avancées sur ce sujet car il y a un certain consensus autour de la nécessité de lever les barrières tarifaires. Ceci est déterminant car cet accord servira de référence pour la négociation d’autres accords bilatéraux, ce qui favoriserait l’accès à d’autres marchés.


Quelle est la position des producteurs européens sur les semi-génériques ?

 

Il s’agit de vins produits aux États-Unis qui utilisent des appellations comme chablis, champagne ou porto. Ces utilisations doivent être interdites.


Comment abordez-vous la question des mentions traditionnelles ?


Il existe 359 mentions traditionnelles en Europe. C’est beaucoup ! Nous souhaitons faire la part des choses entre celles qui sont utilisées localement (et qui risquent peu d’être reprises) et celles dont l’usage est fréquent. Nous mettons en place une réflexion qui doit aboutir sur un cahier des charges précis définissant les mentions traditionnelles fréquentes, comme clos ou château. Ce travail vise à aboutir à une harmonisation européenne sur leur utilisation(1). Nous souhaitons également que ces définitions soient reprises par les États-Unis.


(1) NDLR : Aujourd’hui, les mentions traditionnelles (notamment clos et château) cachent des règles d’utilisation différentes suivant les pays européens.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole