Aller au contenu principal

Trois questions à
"Notre ambition est de professionnaliser l'offre oenotouristique" assure Michel Issaly

Michel Issaly : " Nous nous entourons de partenaires comme Atout France mais aussi Bienvenue à la Ferme et Gîtes de France qui sont des relais pour inviter les touristes à aller visiter les chais.. "
Michel Issaly : " Nous nous entourons de partenaires comme Atout France mais aussi Bienvenue à la Ferme et Gîtes de France qui sont des relais pour inviter les touristes à aller visiter les chais.. "
© J.-C. Gutner

Michel Issaly quitte la présidence des Vignerons indépendants ce mois-ci. Il restera investi dans la confédération en tant que président délégué notamment sur les questions de l'oenotourisme, thème central des Rencontres Nationales 2014 qui auront lieu le 15 et 16 avril dans l'Hérault.


Quel est le projet des vignerons indépendants en matière d'oenotourisme ?


D'abord, je voudrais souligner que les Rencontres nationales seront l'une des premières manifestations de cette envergure où se rencontreront les acteurs du tourisme et les vignerons. Il existe très peu de contact avec les deux filières et je suis ravi qu'un tel échange ait lieu. Au sein de la Confédération, nous préparons depuis deux ans un vaste plan de développement de
l'oenotourisme.


De quoi s'agit-il précisément ?


Notre ambition est de professionnaliser l'offre oenotouristique. Il s'agit de proposer une offre marketée autour de l'accueil proposé par les vignerons indépendants. Nous nous adressons à un segment de moyen à haut de gamme. Pour cela, nous nous entourons de partenaires comme Atout France mais aussi Bienvenue à la Ferme et Gîtes de France qui sont des relais pour inviter les touristes à aller visiter les chais. Nous sommes en train de créer des formules qui comprennent non seulement le vin mais aussi de l'hébergement et des activités de loisir. Nous étudions également les demandes particulières qui émanent des entreprises. Il nous faut aussi construire une proposition à la carte pour les touristes étrangers.


Comment ce plan va-t-il se concrétiser ?


D'une part, nous sommes en train de créer une partie dédiée au tourisme au sein de notre site Internet que nous sommes en train de refondre. D'autre part, l'offre globale des vignerons indépendants sera lancée en Bourgogne en 2015, ce qui nous permettra de la tester. Le Val de Loire devrait suivre rapidement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le conseil stratégique est un moment d'échange avec le vigneron, qui permet de poser un diagnostic et de donner des orientations pour améliorer l'utilisation des phytos.
Pensez à demander votre conseil stratégique avant de risquer votre Certiphyto
La loi impose aux viticulteurs qui ne sont ni en bio ni en HVE de justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires en cinq…
Les éoliennes verticales que construit Denis Marchand sont constituées de pales métalliques qui animent un mât. Ce dernier est relié à un alternateur.
[Astuce] « J’ai confectionné une éolienne pour mon exploitation »
Denis Marchand est agriculteur à Avançon, dans les Hautes-Alpes, et fabrique ses propres éoliennes pour son exploitation. Voici…
Huit variétés de vigne s'ajoutent au classement
Lors du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer du 12 juillet, huit variétés de vigne à raisins de cuve ont reçu un avis…
En 2021, 2 % des vignes ont changé de mains en 9 410 transactions, pour un total de 1 milliard d'euros. Le prix moyen d'un hectare de vigne en AOP varie de 6 000 euros en AOP coteaux d'ancenis à plus de 7 000 000 euros en AOP bourgogne grand cru en Côte-d'Or.
Le prix des vignes fait le grand écart
Le bilan des ventes de terres viticoles en 2021 dressé par le groupe Safer montre des situations toujours plus hétérogènes quant…
Les trois ceps de gauche, issus d'un bouturage à trois yeux classique, ont un chevelu racinaire beaucoup moins dense que les trois pieds de droite, provenant d'un semis de bourgeons effectué à la même date et dans les mêmes conditions.
Le semis d’yeux, pour régénérer la vigne ?
La multiplication de la vigne par semis de bourgeons serait-elle une solution aux dépérissements ? C’est une piste que testent…
En cas de présence de symptômes de mildiou, il faudra  continuer à effectuer des traitements préventifs avant de nouvelles pluies pour éviter des recontaminations.
Optimiser le cuivre face au mildiou de la vigne
Du fait de leur toxicité sur les microorganismes du sol et les organismes aquatiques, les traitements cupriques doivent être…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole