Aller au contenu principal

La fin de l'exemption?
Non à l’étiquetage des ingrédients et des calories !

L’ensemble de la filière s’oppose de manière unanime au projet de règlement européen sur l’étiquetage qui imposerait la liste des ingrédients ainsi que la valeur énergétique du vin.

En matière d'étiquetage, les choses pourraient aller vite. Le vote final en assemblée plénière du Parlement européen, co-décisionnaire en la matière, devrait avoir lieu en mai prochain. La filière viticole, mais aussi les brasseurs et les producteurs de spiritueux, eux aussi concernés, sont donc vent debout contre ce projet de règlement élaboré par la Commission européenne qui vise à encadrer la présentation et l'étiquetage des denrées alimentaires, y compris les boissons alcoolisées. Jusqu'à présent, la directive 2000/13 exemptait le vin de tout étiquetage d'une liste des ingrédients ou du nombre de calories qu'il pouvait contenir. L'exemption, dans le nouveau projet de règlement devrait se maintenir encore cinq ans, juste le temps nécessaire pour produire un rapport sur l'intérêt pour le consommateur de lui fournir de telles indications. Alors, faudrait-il indiquer sur l'étiquette de chaque bouteille, la valeur nutritionnelle du produit ainsi que la liste des ingrédients qui le composent. « On ne peut pas nous imposer de nouvelles obligations en matière d'étiquetage. Nous sommes déjà soumis à une législation spécifique qui nous impose beaucoup. A force d'en rajouter, nos étiquettes deviendront illisibles ! » tonne Pierre Aguilas, président de la Cnaoc (Confédération nationale des producteurs de vins à AOC). Et la CEVI (Confédération européenne des vignerons indépendants) de rappeler elle aussi, qu'à la différence des autres boissons et denrées alimentaires, la production et l'étiquetage de vin sont déjà strictement encadrés. « Le vin est un produit répondant à une définition légale et obéissant à un cadre juridique complet. Une liste bien précise de pratiques et de traitements œnologiques autorisés est dressée ». De plus, souligne l'organisation, « le vin n'est pas le résultat d'une recette prédéterminée ». Selon celui qui le produit, selon le terroir d'où il est issu, les variations seront notables. Sans négliger l'effet millésime : ce qui conduirait à revoir chaque année l'étiquetage des calories.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole