Aller au contenu principal
Font Size

Aide à la décision
Mesurer l’impact réel de l’oxygène

Inter Rhône a mis au point un nouvel outil qui permet d’estimer l’impact réel d’un enrichissement en oxygène sur le vin fini.

« La plateforme de modélisation de l'oxygène est un outil complémentaire aux audits que nous menons en cave. L'audit permet de cibler les étapes où il y a un apport d'oxygène sur le vin fini. La reproduction de cet apport sur une petite quantité de vin permet de déterminer si son impact est critique ou non à la qualité du vin fini », expose Patrick Vuchot, responsable des expérimentations à Inter Rhône. Et pour mettre au point cette « plateforme de modélisation » Inter Rhône a réalisé des essais sur deux types de vins différents, un vin structuré (tannique) et un vin léger. De l'oxygène a été ajouté au vin en bouteille, avec une seringue, à quatre reprises qui correspondent, en terme de quantité et de périodicité, aux quatre stades d'enrichissement du vin en oxygène constatés sur le terrain : le soutirage après stabilisation, la filtration, les soutirages pré mise et la mise en bouteille. Quatre modalités différentes ont été mesurées : un apport léger à chaque étape, un apport moyen, un apport élevé et enfin un apport faible tout le long avec un apport élevé juste à la mise en bouteille.

Le vin léger très sensible

« Dans tous les cas les apports moyens et forts à chaque étapes clés sont préjudiciables à la qualité du vin. Le vin tannique a été mieux noté dans le cas d'apports faibles par rapport au témoin sans apport d'oxygène. En revanche, le vin léger est noté moins bon dès l'apport faible » relate Patrick Vuchot. Ces essais montrent donc que l'apport d'oxygène est particulièrement préjudiciable sur des vins légers et doit être maîtrisé. « Au final le but est d'aider le producteur à améliorer les points critiques et à déterminer s'il est judicieux ou non d'investir dans de nouveaux outils». Les essais sont relancés avec des mesures sur vin blanc et une modalité élevage supplémentaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole