Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ils le font en Australie
Mesurer la conductance stomatale pour gérer l’irrigation

En mesurant la conductance stomatale, les scientifiques espèrent pouvoir donner des indications pour le pilotage très fin de l'irrigation capable d'optimiser la photosynthèse.
En mesurant la conductance stomatale, les scientifiques espèrent pouvoir donner des indications pour le pilotage très fin de l'irrigation capable d'optimiser la photosynthèse.
© Inra-Weber Jean

Des chercheurs du CSIRO (Commonwealth Scientific and industrial Research Organisation) tentent de comprendre comment un déficit sévère en eau peut néanmoins permettre d'obtenir une vendange satisfaisante en quantité et en qualité. Ces chercheurs ont focalisé leurs études sur le temps nécessaire à la vigne, ayant souffert d'un stress hydrique pour reprendre sa croissance après avoir été irriguée et pour ce faire, se sont intéressés à la conductance stomatale. Celle-ci mesure la quantité d'eau que la vigne peut perdre via les stomates, orifices de petite taille présent sur les feuilles, chargés de réguler les échanges gazeux entre la plante et l'atmosphère. Un sévère déficit hydrique commandera la fermeture des stomates tout en réduisant de fait l'absorption de CO2, en ralentissant la photosynthèse et au final, en limitant la croissance et la production de la plante. En mesurant cette conductance, les scientifiques espère pouvoir donner des indications pour un pilotage très fin de l'irrigation capable d'optimiser la photosynthèse. Une information qui pourrait être très utile aux viticulteurs australiens confrontés au réchauffement climatique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
L’agenda vitivinicole du mois de février
Février est le mois le plus court de l’année, mais certainement pas le moins dense. Salons, colloques, journées techniques,…
L’ISVV développe sa propre base de données microbienne
Microflora, la cellule de transfert de l’ISVV (1), propose depuis l’automne d’identifier les micro-…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Rayon vin du Leclerc Ville-la-Grand © E. Brugvin
En grande distribution, le rayon vins se réinvente
Dans un contexte de baisse de la consommation de vin, de changement des habitudes d’achat, et depuis la loi Egalim, de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole