Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Plantation : main et machine sont complémentaires

Dans certaines situations, planter à la machine peut être une solution avantageuse. Il faut toutefois prendre plusieurs facteurs en compte, comme la longueur des racines.

Pour beaucoup de viticulteurs, planter à la machine est devenu une évidence. « C’est une pratique qui se développe fortement, notamment celle assistée par GPS, témoigne David Amblevert, président de la Fédération française de la pépinière viticole (FFPV). De plus en plus de prestations sont réalisées ainsi, et nombreux sont les opérateurs qui voient le jour. » Plus de la moitié des plantations en France seraient aujourd’hui faites à la machine. Dès lors, faut-il en faire la méthode de référence ? « Les plantations manuelles et mécaniques ne sont pas deux techniques qui s’opposent, mais qui sont complémentaires », éclaire David Amblevert. En effet, toutes les parcelles ou appellations ne se prêtent pas à la machine. Cette dernière est limitée par la pente, le dévers, les terres fortes, les sols très caillouteux qui l’endommagent, et n’est pas très pertinente dans les parcelles biscornues aux rangées courtes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
La guerre contre l’érigeron est lancée
Le fort développement de l’érigeron conduit parfois les viticulteurs à des impasses techniques. Les techniciens recommandent de…
Vignette
Les pièges connectés cherchent leur place
Quasiment inexistants il y a trois ans, les pièges connectés gagnent du terrain. Leurs développeurs comptent bien s’appuyer sur …
Vignette
Lame et disques interceps font la paire
Au Château Le Payral, à Razac-de-Saussignac, en Dordogne, le désherbage est entièrement mécanique. Une stratégie efficace qui…
Vignette
Entretien du sol : redéfinir sa stratégie
Avec le retrait progressif des solutions chimiques, le désherbage devient de plus en plus technique. La diversification des…
Vignette
Gérer l'enherbement sous le rang et le rendement
Pascal Pelissou expérimente l’enherbement sous le rang depuis 2014, dans le cadre d’un groupe Écophyto-Dephy dont il fait partie…
Vignette
« Un résultat optimal en combinant chimique et mécanique »
Une stratégie mixte couplant désherbage chimique et travail du sol, telle est l’option de Mathieu Rousset, viticulteur à Saint-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole