Aller au contenu principal

Anjou
L’osmose inverse testée en rosé demi-sec

L’IFV Val de Loire teste l’impact de l’osmose inverse sur l’AOC rosé d’anjou composé majoritairement de grolleau, cépage très fruité mais qui a des difficultés à mûrir.

A partir d’une vendange qui affichait un potentiel de 10,8,  l’une des cuves a été chaptalisée pour obtenir 12°, et l’autre a été osmosée de 10 %.
A partir d’une vendange qui affichait un potentiel de 10,8, l’une des cuves a été chaptalisée pour obtenir 12°, et l’autre a été osmosée de 10 %.
© Catherine Bioteau

Le syndicat des producteurs de rosés de l'Anjou a lancé cette année une expérimentation d'osmose inverse sur des vins d'appellation demi-secs, comme le cabernet d'anjou ou le rosé d'anjou. L'objectif est de trouver un substitut à la chaptalisation pour les années où la météo est peu clémente. Sous le contrôle de l'Inao, l'essai mené par l'IFV Val de Loire à la coopérative des Caves de la Loire à Brissac porte sur l'AOC rosé d'anjou, dont les cuvées sont majoritairement composées de grolleau. Ce cépage régional, qui donne des vins très fruités, a parfois des difficultés à mûrir les années - comme 2008 - où la chaleur se fait attendre.

Osmosé à 10%

L'expérimentation est menée sur deux cuves de 100 hl. A partir d'une vendange qui affichait un potentiel de 10,8,  l'une des cuves a été chaptalisée pour obtenir 12°, et l'autre a été osmosée de 10 %. Les opérations se sont déroulées dans les tous premiers jours d'octobre. "Ensuite, on a suivi les deux cuves, sur lesquelles on a fait exactement les mêmes choses en même temps", indique Philippe Chrétien de l'IFV. Un protocole de dégustation des échantillons issus des deux cuves a été mis sur pied, pour faire le point à la sortie des vinifications, à 6 mois, puis à 12 mois.Si l'année 2008, peu généreuse en jus, ne se prêtait pas forcément à l'expérience, car elle consiste à retirer de l'eau en excès dans la vendange, l'expérimentation sera réitérée en 2009."Si l'essai est concluant, on pourra faire une demande auprès de l'Inao", souligne Olivier Lecomte, président du syndicat. 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
Preview image for the video "Une GT dans les vignes, la nouvelle machine à vendanger tractée de Grégoire".
[VIDEO] Avec la GT3, Grégoire signe la première machine à vendanger tractée Isobus du marché
Grégoire a dévoilé aux vendanges 2022 sa nouvelle machine à vendanger tractée GT3, remplaçante de la G3.220. Première tractée…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole