Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Séduire sur la gondole
L'interprofession bordelaise veut dialoguer avec la grande distribution

Dans un contexte de ralentissement de la consommation de vin en France et une perte de 1% des volumes commercialisés en grande distribution, l'interprofession veut soigner ses relations avec les grandes enseignes françaises.

Georges Haushalter et Guy Gapenne annoncent une offensive des vins de bordeaux sur la distribution française.
Georges Haushalter et Guy Gapenne annoncent une offensive des vins de bordeaux sur la distribution française.
© M. Ivaldi
En 2012, les ventes de vins de Bordeaux en grandes et moyennes surfaces (GMS) s'établissent à 195 millions de bouteilles (1,46 million d'hectolitres, -1%) pour un chiffre d'affaires de 909 millions d'euros (-2%). Le ralentissement des vins de Bordeaux en GMS s'inscrit dans la durée puisque depuis 2006 les volumes sont en recul constants. Dans ce contexte, le Centre interprofessionnel des vins de bordeaux (CIVB) veut agir pour "augmenter la demande". "Nous avons décidé de renouer un dialogue plus étroit et personnalisé avec les grands comptes de la distribution en France. Nous sommes convaincus que dans un marché en stagnation, voire en baisse, une stratégie collective plus agressive doit nous permettre de regagner des parts de marché. C'est donc enseigne par enseigne, segment de marché par segment de marché, que cette stratégie doit se développer, en France notamment, pour tenter de pallier les effets de la crise. Le CIVB a recruté une spécialiste de ces questions, à l'oeuvre depuis plusieurs mois" a indiqué Georges Haushalter, président du CIVB. Cette stratégie offensive risque de se heurter à une année 2013 plutôt difficile en terme de consommation. Il s'agit "d'une année sans perspective de relance où les habitudes de consommation s'adapteront forcément au pouvoir d'achat. Bordeaux devra donc gagner des parts de marché sur ses concurrents pour progresser ! " a estimé Georges Haushalter.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer
De septembre à mars prochain, de nombreux rendez-vous professionnels vont se dérouler. Petit rappel des dates à noter sur les…
[Vidéo] Le solex est de retour pour une balade « à la cool » dans le vignoble alsacien
Portail réussir
Deux roues, un moteur. Pas de vitesse, pas de performance. C'est une « balade pépère », en Solex, que propose Vadrouille Solex à…
Vignette
Les chambres d’agriculture dévoilent leur plan stratégique

Les chambres d’agriculture ont dévoilé cet été leur projet stratégique pour la période 2019-2024. L’assemblée permanente des…

Vignette
Les crémants jouent collectif pour progresser à l’export
Alors que le marché français des effervescents est jugé mature, les huit appellations françaises de crémant veulent se promouvoir…
Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole