Aller au contenu principal
Font Size

Séduire sur la gondole
L'interprofession bordelaise veut dialoguer avec la grande distribution

Dans un contexte de ralentissement de la consommation de vin en France et une perte de 1% des volumes commercialisés en grande distribution, l'interprofession veut soigner ses relations avec les grandes enseignes françaises.

Georges Haushalter et Guy Gapenne annoncent une offensive des vins de bordeaux sur la distribution française.
Georges Haushalter et Guy Gapenne annoncent une offensive des vins de bordeaux sur la distribution française.
© M. Ivaldi
En 2012, les ventes de vins de Bordeaux en grandes et moyennes surfaces (GMS) s'établissent à 195 millions de bouteilles (1,46 million d'hectolitres, -1%) pour un chiffre d'affaires de 909 millions d'euros (-2%). Le ralentissement des vins de Bordeaux en GMS s'inscrit dans la durée puisque depuis 2006 les volumes sont en recul constants. Dans ce contexte, le Centre interprofessionnel des vins de bordeaux (CIVB) veut agir pour "augmenter la demande". "Nous avons décidé de renouer un dialogue plus étroit et personnalisé avec les grands comptes de la distribution en France. Nous sommes convaincus que dans un marché en stagnation, voire en baisse, une stratégie collective plus agressive doit nous permettre de regagner des parts de marché. C'est donc enseigne par enseigne, segment de marché par segment de marché, que cette stratégie doit se développer, en France notamment, pour tenter de pallier les effets de la crise. Le CIVB a recruté une spécialiste de ces questions, à l'oeuvre depuis plusieurs mois" a indiqué Georges Haushalter, président du CIVB. Cette stratégie offensive risque de se heurter à une année 2013 plutôt difficile en terme de consommation. Il s'agit "d'une année sans perspective de relance où les habitudes de consommation s'adapteront forcément au pouvoir d'achat. Bordeaux devra donc gagner des parts de marché sur ses concurrents pour progresser ! " a estimé Georges Haushalter.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole